RCA: Marceline Ngao appelle les femmes à la prise de conscience

0
28
Marceline Ngao, Coordonnatrice des femmes intègres pour le développement de 5èmearrondissement

Par Prince Wilfried NZAPAOKO      

Bangui 10 mars 2022—(Ndjoni Sango) : Lors de la célébration de la journée internationale des droits des femmes célébrée le mardi 8 mars sous le thème « Egalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable », la Coordonnatrice des femmes intègres pour le développement de 5èmearrondissement a profité de cette occasion pour sensibiliser les femmes centrafricaines sur la prise de conscience et dans la lutte pour la paix.

Dans le but de commémorer la journée du 8 mars, les femmes leaders de différentes associations du parti politique Mouvement des Indépendants (MOUNI), la coordonnatrice des femmes intègres du 5ème arrondissement, Marceline Ngao, a interpelé ses sœurs sur la nécessité de cette journée qui devrait être un moment de réflexion et de prise de décision et non une journée de festivités dans les bars dancings et autres lieux publics.

La journée internationale de la femme qui est célébrée dans le monde entier ne se passe pas de la même manière en RCA comme le souhaitent certaines femmes leaders. Selon les constats faits, la célébration de cette journée est toujours une occasion pour certaines femmes de se livrer à certaines pratiques indignes. C’est-à-dire les délits et les abus d’alcool et commettre certaines bavures qui ne reflètent pas la valeur de la femme centrafricaine.

« La journée du 8 mars nous permet de faire aussi le bilan de tout ce qu’on a abattu dans nos différentes associations. Lors de la célébration de cette journée l’année dernière, il y a eu des recommandations et des suggestions, donc nous devrions faire l’état de tout cela pour évaluer notre travail et voir ce qui a été réalisé et ce qui ne l’est pas encore. C’est pourquoi je lance un appel à mes consœurs et nos filles de prendre conscience de ces défis qui nous attendent surtout avec le concept genre 50-50 », a souhaité Marceline Ngao, Coordonnatrice de l’Association des femmes leaders pour le développement du 5ème arrondissement.

Signalons qu’à l’occasion de la célébration de cette journée du 8 mars,  certains foyers sont brisés à cause des incompréhensions conjugales. En ce sens que le mari n’arrive pas à offrir un cadeau à sa femme en lui achetant le pagne de 8 mars. La fête du 8 mars doit-être une occasion pour les femmes et filles de se séparer de leur foyer à cause de pagne, de boisson ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires