RCA: les leaders de l’opposition dressent le bilan de leur participation au dialogue républicain

0
207
Les leaders de l'opposition ayant pris part au dialogue républicain @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 31 mars 2022—(Ndjoni Sango). L’opposition démocratique ayant pris part au dialogue républicain a fait le bilan de sa participation aux travaux de ces pourparlers, tenus du 21 au 27 mars 2022 à Bangui. Le bilan a été fait lors d’une conférence presse, organisée le jeudi 31 mars 2022 au siège du parti PNCN de Cyriaque Gonda.

A quelques jours de la clôture du dialogue républicain, les opposants de la COD2020 ayant pris part à ces assises ont dressé le bilan de leur participation dont une partie d’eux a boycotté.

Face aux professionnels des médias, le président du PNCN, Cyriaque Gonda, au nom de ses collègues opposants qui ont participé au dialogue républicain, a fait des points sur l’actualité politique de l’heure mouvementée par la scission au sein de la COD-2020 et l’éclatement de l’opposition élargie.

Dans ce bilan, le désormais ancien coordonnateur de la COD-2020 a mis un accent particulier sur leur participation au dialogue républicain avec un résultat qu’il juge « positif » avec l’obtention de tous les points de revendications que l’opposition démocratique élargie avait porté audit dialogue.

Cyriaque Gonda a souligné l’acceptation de la proposition par l’opposition démocratique d’un accord politique destinée à créer un apaisement du climat politique et sécuritaire ainsi qu’un compromis sur la crise électorale de 2020 et la mise en place sur un mécanisme robuste visant à la mise en œuvre des recommandations du dialogue républicain.

« Sans oublier toutes les autres recommandations visant au retour de la paix, de la sécurité, la bonne gouvernance et l’état de droit, le développement économique et social, et la coopération internationale. Voilà l’état des lieux de notre participation au dialogue républicain. Nous le clamons haut et fort. L’heure de la politique de la chaise vide, l’heure de la contestation pour la contestation, l’heure d’une opposition non constructive est révolue », a-t-il conclu.

Il est à rappeler que cette conférence de presse intervient à quatre (4) jours de la clôture du dialogue républicain où certains membres de l’opposition ont décidé de prendre part malgré l’appel au boycott de leurs pairs.

Cette demande à la non-participation de leurs membres au dialogue, a occasionné une vague de démissions dans certains partis politiques de l’opposition.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires