RCA : « Près de 85% des incendies sont dus aux mauvaises installations électriques », David Koyangambalissa de la DGPC

0
100
David Koyangambalissa, Directeur des ressources de la Direction générale de la protection civile @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 31 mars 2022—(Ndjoni Sango) : Lors d’un atelier de formation avec les cadres féminins des différentes institutions étatiques, le Directeur des ressources de la Direction générale de la protection civile (DGPC), David Koyangambalissa, a souligné les causes liées à la hausse du taux des incendies et catastrophes anthropiques dans les différents foyers ainsi que les milieux professionnels à Bangui.

Cette formation pédagogique sur la réduction des risques de catastrophes (RRC), est basée sur la théorie et la pratique en utilisant les gestes sauveteurs en cas d’accidents ou catastrophes et d’incendies. Ces gestes sauveteurs sont entre-autres : Appliquer le triptyque, protéger, alerter et secourir.

Ces derniers temps à Bangui, on assiste à de nombreux cas d’incendies. Des maisons d’habitations, des entreprises et des magasins. D’après la Direction générale de la protection civile, la plupart de ces cas d’incendies enregistrés sont occasionnés par des faux branchements.

« Selon une étude réalisée par la DGPC, près de 85% des incendies sont dus aux mauvaises installations des câbles électriques, causés par des branchements illicites; la négligence ou encore l’incapacité de répondre rapidement au début d’un incendie ou des catastrophes anthropiques », a déclaré David Koyangambalissa, Directeur des ressources humaines de la Direction générale de la protection civile.

Durant les deux jours des travaux de cette formation, trois modules sont enseignés. Premièrement la stratégie nationale sur la réduction des risques de catastrophes (RRC), qui est composée de 3 titres : La connaissance des risques, les préventions et les généralités sur la RRC.

Secundo, le 1er secours civique niveau 1, composé de la réanimation cardio-pulmonaire, et les traumatismes et hémorragie. Et e, fin, les incendies avec la pratique du triangle de feu, les classes de feu et les agents extincteurs.

La mission régalienne confiée à la Direction générale de la protection civile (DGPC) consiste à concevoir et à mettre en œuvre les mesures de prévention de secours destinées à assurer la sauvegarde des personnes et des biens, en cas d’accidents, de sinistres, ou de catastrophes. C’est pourquoi, le renforcement en capital humain s’impose afin d’anticiper ces incidents.

C’est dans cette optique que l’institution a jugé mieux de sensibiliser les femmes cadres pour qu’au retour, elles puissent en servir comme outil pour faire face à une telle éventualité.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires