RCA: la nécessité de renforcer la CNOP-CAF afin de booster le secteur agricole

0
49
Ousmane Shéhou, Président de la Concertation Nationale des Organisations Paysannes Centrafrique et Secrétaire général de la Fédération des Eleveurs Centrafricains (FNEC).

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 12 avril 2022— (Ndjoni Sango): Le secteur agricole de la République centrafricaine mérite d’être boosté pour faire face à certaines difficultés qui empêchent la relance économique. La création des groupements avicoles à l’instar de la CNOP-CAF, une plateforme qui œuvre auprès des différentes associations paysannes agricoles, permet aussi de répondre à ce besoin.

La Concertation Nationale des Organisations Paysannes en Centrafrique (CNOP-CAF) a été créée par les acteurs du milieu agricole dont les éleveurs des volailles, des bœufs, les pisciculteurs, les cultivateurs et autres.

L’objectif de cette plateforme vise à regrouper toutes les associations et groupements afin d’œuvrer pour le bien-être du secteur agricole. Cette plateforme défend et assiste également les jeunes aviculteurs à développer d’avantage leur potentialité.

C’est dans ce cadre que cette Association s’implique dans les différents salons d’agricultures et les évènements du secteur rural à l’exemple de l’atelier d’appropriation de la feuille de route sur la structuration professionnelle et entrepreneuriale du milieu rural qui a été organisé par les partenaires aux profits de ce secteur. Car l’agriculture et l’élevage demeurent les magnons forts de l’économie centrafricaine.

« La CNOP-CAF est une plateforme qui regroupe plusieurs groupements et associations coopératives œuvrant dans les milieux agricoles. La feuille de route qui est un projet financé par FIDA et proposé par la chambre d’agriculture permet aux petits groupements de se créer en devenant aussi des coopératives. Je lance un vibrant appel à tous les producteurs de se mobiliser en association afin de devenir forte comme le font certaines ONG en Afrique de l’Ouest », a souligné Ousmane Shéhou, Président de la Concertation Nationale des Organisations Paysannes Centrafrique et Secrétaire général de la Fédération des Eleveurs Centrafricains (FNEC).

Il est indispensable que la RCA passe le cap de l’agriculture archaïque au cap de l’agriculture mécanisée afin de contribuer au développement économique. Dans cet élan, le gouvernement s’est engagé à appuyer les aux acteurs du secteur à travailler dans des bonnes conditions. A travers ses partenaires, le gouvernement a réceptionné des tracteurs la semaine dernière à Bangui dans le cadre du projet de mécanisation de l’Agriculture.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires