RCA: carence des pièces de jetons et des petites coupures des billets de banque

0
75
Centrafrique-billet-banque-Ndjoni-Sango
Billets de banque de la CEMAC pour illustration

Par Marly Pala

Bangui 30 avril 2022—(Ndjoni Sango) : Le manque des pièces de jetons et des petites coupures des billets de banque se fait sentir de plus en plus en République centrafricaine. Car, il est difficile maintenant de trouver le reliquat lorsqu’on veut payer quelques choses à partir d’un billet de 500F, 1000F, 5000F et 10000FCFA. C’est un phénomène qui n’épargne personne et beaucoup des centrafricains se plaignent de cette affaire.

Les monnaies et les petites coupures des billets de banque facilitent le paiement des transports routiers, l’achat des marchandises, des produits de première nécessité, de crédit de communication et autres. Mais depuis un certain temps, la République centrafricaine fait face à une insuffisance de ces monnaies et coupures des billets de banque. Ce qui nous pousse à chercher à comprendre ce phénomène ?

Le Centrafrique fait face ces derniers temps à un pullulement des centres de jeux comme le Lotto Cash, le Bettarena et plusieurs autres moyens de divertissement qui consistent à verser des jetons afin de pouvoir jouer pour gagner ou perdre de l’argent.

Ce qui fait qu’il est aujourd’hui difficile même de trouver un reliquat de 500 F lorsqu’on veut payer le transport pour 250 FCFA ou plus. Dans les magasins, les pharmacies et certains points de vente, ces difficultés sont quotidiennes et plusieurs citoyens s’en plaignent sous l’anonymat.

« C’est vraiment déplorable, cette situation. Regardez comment nous sommes en retard pour nous rendre à notre lieu de travail, juste parce que nous avons un billet de 500 F. Les chauffeurs de taxi et les mototaxis s’arrêtent et demandent à prendre des gens qui ont des jetons. Si tu en n’as pas, tu peux passer facilement une, voire deux heures du temps sur place pour attendre un véhicule. Ce n’est pas normal. Même si tu essaies de faire le transfert afin de trouver la monnaie, on te dit que ce n‘est pas possible. Où irons-nous avec tout ça ? Il faut que les hautes autorités veillent sur cet aspect, car la plupart des jetons sont versés dans les jeux qui sont aujourd’hui nombreux en Centrafrique. Ce qui provoque cette carence et certains vendeurs commencent à faire le commerce des jetons. Par exemple, si tu amènes 1000 FCFA, ils te donnent 900 F et tu en es obligé parce que tu es dans le besoin », a dénoncé un citoyen lambda que nous avons interviewé.

Dans le passé, les cas de carence de monnaies et petites coupures des billets de banque se font sentir qu’au moment où il y a le paiement de salaire. Mais maintenant, avec l’avènement de nombreux jeux de loterie en Centrafrique, les acheteurs, les vendeurs, les conducteurs et les usagers éprouvent des difficultés au quotidien pour mener à bien leurs activités.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires