Le sommet Saint Pétersbourg: quels enjeux pour l’Afrique?

0
96
Une vue des participations au forum économique de Saint Petersbourg en Russie

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 22 juin 2022—(Ndjoni Sango) : Depuis que la fédération de la Russie a commencé à s’intéresser à l’Afrique, elle a instauré une rencontre annuelle avec les Etats Africains de tous bords d’idéologie politique. En toile de fond, deux objectifs sont en vue: la campagne économique de la Russie en Afrique et la recherche d’une situation stratégique, diplomatique et militaire.

La campagne économique de la fédération de Russie en Afrique vise à renforcer leurs coopérations dans divers domaines d’investissements pouvant booster l’économie des Etats Africains qui, pour la plus part, disposent énormément des ressources naturelles mais paradoxalement très pauvres.

Le cas de la République centrafricaine est patent. Le second objectif est celui de la recherche d’une position stratégique au plan militaire pour une influence accrue sur le continent.

Au plan de la coopération ou accord militaire entre la fédération et les pays Africains, entre dans le cadre d’un changement de l’ordre mondial qui, depuis longtemps, était sous le contrôle des Européens et des Etats-Unis avec des conséquences très dramatiques dont, les rebellions, les guerres à répétition.

Plusieurs cas sont d’actualités avec des Etats dérivés (Ethiopie), Somalie, Soudan et tout récemment la tentative en République centrafricaine avec des groupes rebelles de la Séléka financée par l’hexagone.

Ces quelques cas, montrent à suffisance que, les Etats Africains ont subis durant plusieurs années, des situations d’atrocités digne de l’époque de la barbarie humaine. Aujourd’hui, les temps ont changé et le monde évolue.

L’intéressement de la Russie en Afrique, est un atout pour équilibrer le nouvel ordre mondial afin que chaque nation puisse jouir économiquement de ses richesses, de ses productions et que, chaque peuple vit librement, indépendamment de l’autre tout en coopérant dans une dynamique de gagnant-gagnant.

Ceci dit, plusieurs questions sont abordées par les Etats participants (invités) et la Russie. Les thèmes phares de ce sommet pour l’heure, sont celui de la guerre entre la Russie et l’Ukraine avec toutes ses conséquences.

Ensuite, il s’agit de la question sécuritaire en Afrique en proie avec les rebellions de tout ordre dont le terrorisme qui sévit en Afrique de l’Ouest (Mali ; Burkina Faso ; Niger ; Mauritanie).

Si la République centrafricaine et le Mali ont très rapidement signés des accords militaires avec la Russie, c’est le résultat sur le terrain qui a prouvé que Moscou peut mieux faire et apporter un plus aux pays Africains sur le plan sécuritaire.

Tel est le chemin que le Burkina Faso entend emboîter afin de lutter contre le terrorisme. Le pays de Zo Kwe Zo (RCA) qui a pris part à ce sommet par une délégation de tout niveau, à elle aussi émit ses avis de manière très diplomatique allant dans le sens de la paix et d’une coopération fluctueuse entre les Etats. Cependant, au plan intérieur, la RCA retrouve toutes ses énergies par le retour progressif de la sécurité à l’intérieur du pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires