Le Maroc fait face à des réseaux internationaux de trafic d’êtres humains: Assaut de la ville de Nador

0
86
Les assaillants du réseau mafieux de trafic des êtres humains

Par Erick NGABA

Bangui 29 Juin 2022—(Ndjoni Sango): Le vendredi 24 juin dernier, on déplore l’assaut d’une grande violence perpétré à Nador par des réseaux mafieux organisés pour le trafic d’être humain faisant venir des migrants pour les faire traverser du Maroc vers l’Europe. Face à cette situation déplorable, le Royaume du Maroc se montre toujours déterminé pour renforcer la coopération avec tous les partenaires, pour une responsabilité partagée en vue d’une meilleure sécurité régionale.

Le drame du week-end dernier a été le résultat de l’assaut perpétré par un groupe des réseaux mafieux à plusieurs niveaux. On déplore d’abord le choix par les mineurs de lancer un assaut vers le poste dit Bario-chio qui est réservé au passage des riverains et vers Mellilia.

Notons que le poste de Birio-chino dispose de quatre couloires étroits où l’afflux massif des assaillants a causé une grande bousculade provoquant ainsi la mort d’au moins 23 migrants et 76 blessés dont 18 suivent encore des soins.

Par ailleurs, les criminels présumés bien organisés dans leurs réseaux, ont été armés de bâtons, machettes, pierres et couteaux qui leur ont permis d’attaquer les forces de l’ordre blessant ainsi 140 éléments dont un est en état de l’hospitalisation.

L’on note que les commanditaires de ce drame ont profité du laxisme délibéré de l’Algérie en matière de contrôle de ses frontières avec le Maroc pour pouvoir s’infiltrer jusqu’au poste de Bario-chino.

En déplorant cette tragédie humaine, le Maroc réaffirme son combat sans répit contre les réseaux de trafic des êtres humains à partir de ses frontières. Fidèle et déterminé dans sa politique migratoire humaniste et solidaire, le Royaume du Maroc reste engagé à poursuivre sa lutte contre les réseaux mafieux de trafic des êtres humains qui affectent la migration.

Depuis les 5 dernières années, le gouvernement marocain mène un combat acharné contre ces réseaux mafieux dont 1300 démantelés. Ce combat a permis d’avorter environ 360.000 tentatives d’émigration irrégulière depuis 2017.

Cette dimension humaniste de la gestion migratoire par les autorités marocaines fait de sorte que des retours volontaires des migrants vers leurs pays d’origine de bénéficier d’un traitement digne dans le respect de leurs droits.

Pour parvenir à endiguer ces réseaux transfrontaliers, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a toujours priorisé la coopération Sud-Sud qui constitue pour lui un levier indispensable pour niveler les différentiels de développement afin de permettre de stabiliser les régions propices aux migrants.

C’est pourquoi, les pays du nord et le reste de l’Afrique doivent mutualiser pleinement la coopération et les efforts dans la lutte contre la migration illégale et clandestine au niveau des frontières.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires