RCA: Becker Kongbo, lauréat du concours international de la langue chinoise

0
198
concours de la langue chinoise à l'Université de Bangui @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 11 juillet 2022—(NdjoniSango) : L’Institut Confucius de l’Université de Bangui, a organisé le vendredi 8 juillet 2022, la première édition du concours de la langue chinoise sur le thème « One world one family ». Cette compétition a eu lieu dans l’Amphithéâtre Pr Alfred Quenum en présence des autorités diplomatiques chinoises, des professeurs et du recteur de l’université de Bangui.

Ils sont plus de 15 candidats dont 4 filles et 11 garçons, tous étudiants de l’Institut Confucius de l’Université de Bangui, à participer à ce concours de la langue chinoise organisé par ledit établissement sous le parrainage de l’Ambassade de Chine en Centrafrique.

Ce concours permet non seulement de valoriser la culture diversifiée de la langue chinoise mais aussi d’avoir un gagnant qui représentera la RCA au concours mondial de la langue chinoise en Chine dans les prochains jours.

A l’issu de ce concours, les compétiteurs doivent faire face aux 3 volets de ce challenge à savoir : Le discours d’une durée de 3 minutes en langue chinoise ; les quiz ; les questions réponses à unité rapide avec des différentes prestations de chaque candidat ; la démonstration en Tai-chi ; dessins, interprétation des chansons et bien d’autres choses. Cet évènement riche en évènement a permis à cet étudiant en 2ème année de lettre à l’université de Bangui d’être l’heureux gagnant de cette compétition.

La maîtrise de la langue est un outil indispensable pour s’ouvrir aux autres pays du monde et permet de renforcer les liens d’amitié entre les deux pays frères qui sont la RCA et la République populaire de chine. C’est ce qu’a affirmé le Recteur de l’Université de Bangui Gerrard Grézengué : « La connaissance d’une langue étrangère est un atout et elle facilite également la communication et permet aussi de s’ouvrir à d’autres pays du monde. Tel est le cas aujourd’hui avec la compétition de la langue chinoise qui est soldée par un heureux gagnant dont je félicite. Cette compétition vient aussi renforcer les liens d’amitié de coopération gagnant-gagnant entre la République centrafricaine et la République populaire de Chine », a-t-il déclaré.

Pour Becker Agun Kongbo, lauréat de la 21ème session de ce concours de la langue chinoise, première édition en Centrafrique, son secret qui lui a permis de gagner ce concours réside dans l’assimilation des leçons apprises.

« Nous avions appris la langue chinoise durant 9 mois. Et cela est une opportunité pour nous les étudiants de cet institut de participer à cette compétition et de représenter la RCA au challenge mondial en Chine. Je suis issu d’une famille des enseignants et je remercie ma mère qui m’a montré les directives qui sont entre-autres répéter mes leçons en n’appuyant avec des recherches, faire du sérieux dans tout ce que je fais et m’appliquer. Je suis content de représenter mon pays à la grande compétition linguistique en Chine », a exclamé Becker Agun Kongbo.

En saluant l’engagement des lauréats, l’Ambassade de Chine à Bangui à travers son chargé d’affaires, voit à travers ce concours le renforcement de coopération culturelle entre les peuples centrafricain et chinois.

« C’est un moment fort dans l’histoire de la coopération culturelle Chine-Centrafrique! Le lauréat du premier prix représentera, pour la première fois, la Centrafrique à participer au concours international « Pont vers le chinois » qui aura lieu ultérieurement. La Chine est un pays d’une civilisation de cinq mille ans. Le concours « Pont vers le chinois » aide aux amis centrafricains à découvrir le charme de la langue et la culture chinoises incarnées par les caractères idéogrammes, les poèmes antiques, la calligraphie de pinceaux, les arts martiaux, etc », a déclaré SHAN Chenglin, Chargé d’affaires de l’Ambassade de Chine en RCA, à l’occasion de la 21ème session du Concours.

Rappelons que les notations à cette compétition sont fixées à 100 points. Et au cours de ce challenge la question à unité rapide de 10 points pour 10 points chacune a permis de départager les 6 candidats ayant reçu la chance d’arriver à cette phase.

Ce concours « Pont vers le chinois » en français est une compétition culturelle et linguistique internationale sur la connaissance de chinois débutée en 2002. Il a pour but d’établir un pont qui lie la Chine et le monde à travers le partage de la langue et la culture chinoises avec d’autres peuples.

Becker Kongbo lauréat du concours de la langue chinoise
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires