RCA : le président Touadéra préside la 8ème session du comité stratégique DDRR

0
91
Le président Faustin Archange Touadera.

Basta Balouwa

Bangui 18 Juillet 2022- (Ndjoni-Sango) : Le président de la République chef de l’Etat professeur Faustin Archange Touadéra a présidé dans la journée du 15 Juillet 2022 à Bangui, la 8ème session du comité stratégique du Désarmement, Démobilisation, Rapatriement, Réintégration (DDRR), du processus de la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS) et de la Réconciliation Nationale (RN).

Dans le cadre du renforcement de la synergie politique autour de la mise en œuvre du processus de consolidation de la paix, le président de la République a ouvert la 8ème Session du Comité Stratégique DDRR/RSS/RN pour permettre d’identifier les défis politiques opérationnels ainsi que les perspectives qui tiennent compte de ce qui doit se faire au mieux avec les leçons tirées des expériences antérieures, afin de formuler des solutions innovantes et durables.

C’est l’occasion pour le président de la République de féliciter tous les membres du comité et surtout des partenaires impliqués dans le processus de consolidation de la paix et de la sécurité en République Centrafricaine pour tous les résultats obtenus depuis la 7ème Session du 18 août 2021. Car la Réforme du Secteur de la Sécurité demeure un axe important du dispositif de sécurité à travers la restauration de la paix.

C’est ainsi que lors de cette 8ème session, les documents de la stratégie de la RSS et de la Politique nationale de sécurité arrivés au terme de leur projection ont été revus pour être adaptés au contexte actuel. Selon le président de la République, ces documents qui seront très prochainement entérinés par un décret, requièrent une adhésion du Comité stratégique. Tel est l’objectif recherché par cette 8ème session.

Dans son discours pour la circonstance, le président de la République Chef de l’Etat s’est réjouis de l’adhésion de nombreux groupes armés au processus du DDRR. « S’agissant du DDRR, je rappelle qu’il doit être global. Il s’agit en effet de prendre en compte la totalité des éléments des groupes armés engagés dans le programme et de participer à la création de conditions nécessaires à la réintégration des ex-combattants ainsi que la dissolution intégrale des groupes armés, conformément à l’article 5 alinéa d de l’APPR-RCA. Je me réjouis de noter que de nombreux groupes armés soutiennent ce processus de dissolution. », a déclaré le président Faustin Archange Touadéra.

Autrement dit, pour le professeur Faustin Archange Touadéra, cette 8ème session revêt une importance capitale, car elle permettra à l’issue de ces travaux, de prendre des décisions politiques et stratégiques sur certaines préoccupations relatives au processus de consolidation de la paix et de la sécurité, axé sur l’état de mise en œuvre de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation du 6 février 2019 et ses principales composantes que sont, entre autres, le DDRR, la RSS et la RN.

Sur la question de la dissolution des groupes dans le délai, le président de la République invite tous les acteurs d’envisager des actions concertées en vue d’une réponse adéquate pour consolider la paix, la sécurité, le vivre ensemble et le processus de développement enclenché.

Notons que cette 8ème session de comité stratégique DDRR/RSS/RN s’est tenue en présence des plusieurs personnalités entre autre : le premier ministre chef du gouvernement, les membres du gouvernement, les ambassadeurs et chef de mission diplomatique en RCA, la représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies, du président de la délégation spéciale de la ville de Bangui et des membres dudit comité.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires