RCA: quand la MINUSCA camoufle les bavures de ses forces sur le terrain par des gestes mitigés

0
47
Casques bleus Minusca

Par Anicet Ouessebanga

Bangui 25 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilité en Centrafrique a fait un don de 50 milles litres de carburant au ministère de la santé, le mercredi 20 juillet dernier. Ceci, pour ravitailler les centres hospitaliers en cette période de pénurie de carburant. Est-ce dans le processus d’accompagner le gouvernement ou c’est une manière de faire un clin d’œil aux centrafricains ?

La mission onusienne était déployée en République centrafricaine depuis 2014 au moment où les conflits armés font rage dans le pays occasionnant des milliers des morts et des milliers des déplacés centrafricains.

Cette mission qui prenait le nom de la MINUSCA était dépêchée pour que ses forces puissent mettre un terme aux violences des groupes armés sur les populations civiles, comme prescrites dans la plupart des mandats onusiens.

Mais les réalités sur le terrain  sont différentes, du fait que certains contingents sont pointés du doigt pour leur éventuelle connivence avec certains groupes rebelles. Car, depuis que ces troupes onusiennes sont déployées en Centrafrique, on enregistre toujours les cas de violations des droits humains et des déplacements massifs des populations. Et comme la MINUSCA est une mission multiforme, elle a cet engagement d’accompagner le gouvernement et restaurer l’autorité de l’Etat sous toutes formes.

C’est pour cette raison que la construction des routes, la donation des matériels et plusieurs autres actions menées par ladite mission sont commis d’office et non une occasion pour faire le chantage puisque cela ne dépasse guère les avantages que bénéficie cette mission en République centrafricaine.

Cette dissuasion par le don de 50 mille litres de carburant, peut être qualifiée de couverture des bavures des forces onusiennes sur le terrain ou encore la Minusca serait en quête de visibilité auprès des centrafricains.

Ce geste onusien à l’endroit des centres hospitaliers centrafricains est salutaire pour la survie des populations en besoins de soins sanitaires, mais ne doit pas être chanté, car cela fait partie des prérogatives de ladite mission dans le pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires