RCA : des groupes de danses traditionnelles pour animer la cohésion au marché km5 à Bangui

0
54
Le groupe de danse tradition Assoungba en prestation au marché KM5 à Bangui @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 18 août 2022—(Ndjoni Sango): Le marché km5 situé dans le 3ème arrondissement de Bangui, qui était entretemps un couloir de la mort, retrouve peu à peu son équilibre sur plusieurs plans après plusieurs plaidoyers menés par les leaders communautaires des deux communautés. Tel est le cas des groupes de danses traditionnelles qui organisent des séries de jeu pour animer centre commercial de référence.

Dans les après-midi de tous les mardis, plus d’un millier de personnesde tout bord se regroupentpour admirer les talents cachés des grands danseurs traditionnels. C’est une initiative prise par certains commerçants du marché km5 à savoir Mamadou M’baïki etKokoro, qui a pour but d’organiser cette série de danse traditionnelle afin de ressouder les liens de la cohésion sociale pour un retour définitif de la paix entre Chrétiens et Musulmans.

Cet évènement riche en spectacle avec des démonstrations de tout genre est très apprécié par les téléspectateurs venus de différents arrondissements de Bangui. Ce groupe composé d’une dizaine des jeunes est beaucoup invité aux grands évènements artistiques et culturels pour leur qualité de prestations qui ne cessent de gagner le cœur des filles et fils du pays.

Ce n’est pas seulement le sport qui unit un peuple, il y’a aussi une multitude de cultures qui unit tout un peuple et la danse traditionnelle en fait partie également. C’est ce que le groupe de danse dénommée « Assoungba » dont la prestation attire le public.

« C’est une idée qui provient des commerçants des marchés PK5 de pouvoir organiser cette série de danse traditionnelle qui se passe tous les mardis. Nous les musulmans de Centrafrique, on n’a notre culture à nous, il y’a aussi des groupes musicaux musulmans qui jouent le plus souvent à la festivité des mariages, circoncisions et autres. Et vu que notre pays la République centrafricaine est indivisible, alors il va falloir que nous découvrons aussi celle des autres communautés. », a fait savoir Hamat Idriss, un vendeur ambulant au marché Mamadou M’baïki.

Ce groupe de danse traditionnelle fait partie des groupes qui étaient invités au grand évènement du 29 avril 2022 lors de la remise de plus de 600.000 pétitions remises aux autorités parlementaires lors de la grande marche qui a eu lieu à Bangui ce jour.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires