RCA: les conducteurs des mototaxis sensibilisés sur la prévention routière en période de la rentrée académique

0
59
mototaxis-ndjoni-sango-centrafrique
Des conducteurs de mototaxis dotés en kits de protection routière par le président Touadera

Par Alfred YEMETCHIPA                    

Bangui 29 septembre 2022-(Ndjoni Sango) : Le Ministère des Transports et de l’Aviation Civile en collaboration avec la Mission Multidimensionnelle pour la Stabilisation de Centrafrique (Minusca), a procédé à la sensibilisation des conducteurs de motos-taxis de 5e Arrondissement, sur la sécurité routière dans la salle conférence de Maison des jeunes de Malimaka le  jeudi 29 septembre 2022 à Bangui.

A cette occasion les conducteurs des taxis-motos et leurs représentants ont répondu massivement à cette campagne de sensibilisation sur la sécurité routière. L’objectif de cette compagne est d’attirer l’attention de ces conducteurs des motos-taxis et, les former sur les causes des accidents de circulation dans les dix(10) arrondissements de Bangui. Beaucoup de ces conducteurs des motos-taxis ne connaissent pas les codes de la route et,  c’est un manque à gagner pour le Ministère des Transports et de l’Aviation Civile.

Selon le chef de Service de la Prévention et de Sécurité Routière, Cyr Gédéon NGAISSE «  les motos-taxis font beaucoup d’encombrements dans la société. Selon lui, 80% des cas des accidents sont attribués aux conducteurs des motos-taxis entre 2016 et 2018. Il y a une prise de conscience ces derniers ce qui justifie à suffisance  la  réduction sensible des fréquences des accidents dans le secteur ».

Allant plus loin dans son intervention, Cyr Gédéon NGAISSE a fait savoir qu’il  y a un phénomène dans ce secteur des mototaxis.

« Ceux qu’on les forme aujourd’hui ne durent pas dans les activités, ce qui fait qu’il n’y a pas de stabilité dans ce secteur et il faut continuer avec les sensibilisations jusqu’au temps nécessaire», a-t- il martelé.

Pour sa part, le Secrétaire Général des motos-taxis du 5e arrondissement se plaigne du comportement des forces de l’ordre vis-à-vis des conducteurs des mototaxis, tout en pointant du doigt les policiers.

«Un conducteur de mototaxi en règle aura toujours de problème avec un policier, en dépit du bureau mis en place chargé de gérer les affaires courantes du secteur et ce dernier a profité  de l’occasion pour lancer un SOS à l’endroit du gouvernement ».

Durant a rentrée, la circulation des engins devient très dense occasionnant ainsi des cas d’accidents routiers. Par méconnaissance des codes de la route, les moto-taxis sont la plupart des cas, à l’origine de ces accidents par mortels.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires