Dubai: les premières dames d’Afrique s’engagent à oeuvrer pour le bonheur des populations

0
46
Les premières dames d'Afrique à la 9ème conférence de la Fondation Merck Afrique-Asie Luminary 2022

Par Basta BALOUWA

Bangui 24 Novembre 2022 – (Ndjoni Sango) :  La Fondation Merck Afrique-Asie a organisé sa 9ème conférence annuelle Luminary 2022 du 15 au 16 novembre 2022 à Dubai aux Emirats Arabes Unis. Cette 9ème conférence intervient pour la première fois en présentiel après la pandémie de coronavirus avec la participation des Premières Dames d’Afrique en leur qualité des ambassadrices de « Merck Plus Qu’une Mère » et invitées d’honneur de ce grand rendez-vous mondial.

L’occasion a permis aux Premières Dames d’Afrique de s’engager non seulement pour le bien-être des populations mais aussi d’analyser l’impact des programmes conjoints avec la Fondation Merck dans leurs pays respectifs, suivi d’une session « Demandez-nous n’importe quoi ».

Au cours de la session inaugurale présidée par la Sénatrice Rasha Kelej, Présidente Directrice Générale de la Fondation Merck et Présidente de la Fondation Merck Africa Asia Luminary, les Premières Dames d’Afrique ont développé des stratégies et des plans futurs de programmes de partenariat avec la fondation Merck en vue de renforcer les capacités de soins de santé ainsi que leur rôle pour briser la stigmatisation de l’infertilité et soutenir l’éducation des filles.

Notons que les Premières Dames de 16 pays d’Afrique à savoir : Mme ANA AFONSO DIAS LOURENÇO, Première Dame de la République d’Angola ; Mme NEO JANE MASISI, Première Dame de la République du Botswana ; Mme ANGELINE NDAYISHIMIYE, Première Dame de, la République du Burundi ; Mme BRIGITTE TOUADERA, Première Dame de, la République centrafricaine ; Mme DENISE NYAKERU TSHISEKEDI, Première Dame de, la République Démocratique du Congo ; Mme FATOUMATTA BAH-BARROW, Première Dame de la République de Gambie ; Mme REBECCA AKUFO-ADDO, Première Dame de la République du Ghana ; Mme CLAR MARIE- WEAH, Première Dame de la République du Libéria ; Mme MONICA CHAKWERA, Première Dame de la République du Malawi ; Mme ISAURA FERRÃO NYUSI, Première Dame de la République du Mozambique ; Mme MONICA GEINGOS, Première Dame de la République de Namibie ; Mme KHADIJA BAZOUM, Première Dame de, la République du Niger ; Dr. Mme AISHA MUHAMMADU BUHARI, Première Dame de la République fédérale du Nigeria ; DR. FATIMA MAADA BIO, Première Dame de la République de Sierra Leone ; Mme MUTINTA HICHILEMA, Première Dame de la République de Zambie ; Dr AUXILLIA MNANGAGWA, Première Dame de la République du Zimbabwe.

A cela s’ajoute la présence de plusieurs experts venus de divers horizons qui ont pris part à cette 9ème conférence tenue après celle organisée en 2019 dans la capitale Ghanéenne Accra.

A titre de rappel, le Panel de haut niveau des Premières dames de la Fondation Merck (MFFLI) est une plate-forme de la Fondation Merck des ambassadrices des Premières Dames Africaines et de la Fondation Merck « Plus Qu’une Mère » qui a été créée dans le but de discuter des défis, de définir des solutions, de mesurer l’impact et de partager l’expérience pour assurer une amélioration continue et échanger des aspects variables de différentes cultures afin de localiser et/ou normaliser des messages spécifiques qui peuvent sensibiliser et créer un changement de culture à travers l’Afrique.

L’objectif recherché à travers MFFLI est de : plaider pour briser la stigmatisation liée à l’infertilité ; soutenir l’éducation des filles ; mettre fin au mariage des enfants et aux MGF ; autonomiser les femmes et mettre fin à la VBG et sensibiliser à la prévention et à la détection précoce du diabète.

MFFLI œuvre également dans le sens d’autonomiser les filles et les femmes dans l’éducation en général et dans les STEM en particulier ainsi que d’améliorer l’accès à des solutions de santé de qualité et équitables.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires