RCA: la Minusca organise une campagne de soins gratuits à la population de Bouar

0
51
Centrafrique-Bouar-Ndjoni-Sango
Monument de la paix à Bouar symbolisant la région de la Nana-Mambéré @photo Erick Ngaba

Par Alfred YEMETCHIPA

Bangui 24 novembre 2022-(Ndjoni Sango) : En vue d’appuyer le gouvernement à garantir la santé de la population dans toute la RCA, la Minusca administre des soins de qualité gratuits aux populations vulnérables de la Nana Mambéré.  Cette campagne médicale a mobilisé les jeunes filles, les femmes et garçons de différents arrondissements de la ville de Bouar le  lundi  dernier.

« La paix sur toute l’étendue du territoire », c’est autour de ce thème que la Coordination Civil Militaire de la Minusca a organisé cette campagne en vue d’apporter un appui médical important aux populations de Bouar dans la Nana Mambéré, selon les différentes pathologies.

 « La raison principale dans l’hôpital est d’aider la communauté avec plus de facilités médicales, avec des docteurs spécialistes. Ce sera de manière régulière ils vont choisir deux jours pour recevoir les locaux et, à part   ça   il y aura d’autres campagnes ici ou à l’extérieur. On veut que la communauté sache qu’il y a un hôpital avec un niveau 2 et avec des   spécialistes qui sont là pour aider la population et les assister dans tous les domaines. C’est à l’occasion de la journée de l’armée du pays Bangladesh », a fait savoir Fatima Abdel Passive, responsable de la Coordination Civil Militaire de Bouar.

La population vulnérable de Bouar s’est mobilisée pour ces soins gratuits qui s’inscrivent dans le volet social de la Mission Multidimensionnelle Intégrée pour la Stabilisation de Centrafrique (Minusca).

« Je souffre de caries dentaires et puis le rhumatisme ça fait deux semaines aujourd’hui, j’ai reçu des produits gratuitement. Si quelqu’un te fait une grâce il faut lui dire merci parce que les médicaments se vendent à la pharmacie mais si on donne les médicaments gratuitement je suis très content et je remercie la Minusca pour ce geste qu’il a fait », a témoigné Jean Bertin Nganademo

Une centaine des patients composés des femmes, jeunes filles, des garçons et des enfants ont eu accès à ces soins gratuits couplés avec la journée de l’armée Bangladesh. A titre d’illustration ; le projet dénommé « Séni Plus Plus » a été lancé le 10 octobre dernier par le Président de la République, Faustin Archange Touadera, dans l’objectif de donner des soins de qualité à tous les Centrafricains.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires