RCA: l’alliance des BRICS renforce sa coopération avec Bangui

0
117
La présidente de l'alliance des BRICS, Larissa Zelinstova avec le président centrafricain Faustin Archange Touadera à Bangui @crédit photo Erick Ngaba

Par Prince Bouanga

Bangui 24 Novembre 2022-(Ndjoni Sango) : Dans l’objectif de pallier au déficit des finances de l’Etat causé par la suspension des appuis budgétaires de ses partenaires traditionnels, la clairvoyance a conduit le gouvernement  à s’associer avec de nouveaux partenaires comme l’alliance des BRICS. A cet effet, une forte délégation de cette institution est à Bangui pour discuter de coopération avec les autorités.

La diplomatie agissante prônée par le Chef de l’Etat se concrétise d’avantage ces derniers temps. Alors que notre pays fait l’objet de chantages de la part de certains pays qui n’entendent pas le voir profiter de ses énormes richesses pour son développement, d’autres s’intéressent à lui et veulent proposer un nouveau paradigme de coopération avec des bénéfices mutuels.

C’est ainsi qu’une délégation de  l’alliance des BRICS qui regroupe les pays émergeants à savoir  Brésil, La Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du sud est arrivée à Bangui le samedi 19 novembre.

A sa tête, Larissa Zelentsova qui en est la présidente et Ahoua Don Mello, représentant de l’institution en Afrique de l’Ouest et Centrale. Après des entretiens avec les hautes autorités du pays, il en est sorti que gouvernement doit  mettre sur la table des projets concrets que l’alliance est prête à financer.

« Le point central de cette visite est de discuter avec les autorités du pays, notre objectif dans un bref délai est de faire de Bangui la capitale de la région Afrique centrale de l’alliance des BRICS. C’est Bangui qui devra notamment abriter le siège de la banque des BRICS pour l’Afrique centrale. La question de désenclavement du pays avec la construction de chemins de fer, de routes a été abordée, il a aussi été question du développement de l’énergie et de la télécommunication. Les autorités doivent donc proposer des projets pour que la banque de l’alliance les finances »,  a fait savoir Ahoua Don Mello aux micros des journalistes.

La RCA est décidée à briser des tabous et à s’affranchir de certaines pesanteurs et formes de coopération qui ne lui ont pas permis de se développer. La coopération avec la banque de l’alliance des BRICS que les pays émergeants veulent comme l’équivalente de la Banque mondiale permettra sans doute au pays de trouver de fonds pour financer ses projets de développement.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires