RCA : le gouvernement et le PAM poursuivent la mise en œuvre de l’alimentation scolaire

0
72
Centrafrique-élèves-Ndjoni-Sango
Les élèves dans une classe de l'école Boyrabe 2 @photo Suzan Daoro

Par Prince Bouanga

Bangui 24 Novembre 2022-(Ndjoni Sango) : le gouvernement et le programme alimentaire mondial sont engagés en  vue d’améliorer les conditions d’études et de garder le plus longtemps les élèves sur les bancs par un programme de soutien pour l’éducation nationale  à travers l’alimentation scolaire. A cet effet, un atelier de trois jours est organisé à Bangui permettant aux participants d’élaborer un document de stratégie nationale de l’alimentation scolaire qui devra ensuite être validé.

« Un ventre vide n’a point d’oreilles » dit un adage. La problématique de la sécurité alimentaire en milieu scolaire est capitale car il en dépend de la santé physique et mentale des apprenants. Les crises récurrentes que la RCA a subies ont affecté de nombreux ménages et plongé des familles dans l’indigence. Cela a eu comme conséquences de nombreux désistements du chemin de l’école par des enfants à cause de la faim.

Aujourd’hui, il est plus qu’urgent de prévoir un mécanisme pour garantir aux élèves des repas qui pourront les motiver à être réguliers et à rester le plus longtemps sur les bancs. Le gouvernement et son partenaire, le PAM l’ont compris et y travaillent.

Pour Madame Aline Samu, directrice adjointe du programme pays du PAM : « la rencontre d’aujourd’hui est d’une importance capitale pour le PAM car l’alimentation scolaire est un des programmes phares du PAM dans le pays. Pour le nouveau plan stratégique pays 2023-2027, le soutien au gouvernement pour l’alimentation nationale à travers l’alimentation scolaire occupe une place de choix, eu égard à son impact sur le capital humain et individuel et sur la stabilité, la productivité et le développement des nations, de manière générale. L’assistance alimentaire du PAM en milieu scolaire dans le pays a commencé en 1964 avec les cantines scolaires. Aujourd’hui plus 135000 élèves dans 227 écoles bénéficient de repas chauds durant l’année dans certaines préfectures du pays ». Elle a par ailleurs fait part du volet économique qu’apporterait un plan stratégique bien élaboré aux communautés de base.

Le ministre de l’éducation nationale a fait part lui des efforts que consent le gouvernement à redorer le blason du système éducatif national, en effet, l’élaboration et la validation d’un outil stratégique national de l’alimentation scolaire permettra au pays de mieux appréhender la question de l’alimentation des jeunes qui vont à l’école.  Il a ensuite remercié le PAM pour l’appui technique qu’il apporte au gouvernement.

Selon les priorités du Chef de l’Etat de garantir des écoles inclusives, équitables et sécurisées pour tous, cet atelier vient à point nommé renforcer les politiques gouvernementales de rehausser le niveau du système éducatif national et lutter contre les abandons scolaires.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires