RCA: l’islam en Russie, au centre d’un échange entre la communauté musulmane du pk5 et l’ambassade russe

0
86
communauté musulmane du 3eme arrondissement à la maison russe

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui, 19 décembre 2022—(Ndjoni Sango): Le centre culturel russe a accueillis le samedi 17 décembre 2022, les leaders communautaires de différentes communautés religieuses, dont se trouvait le maire du 3ème arrondissement Bala Dodo. Cette rencontre a permis au consul russe auprès de l’ambassade de Russie à Bangui iIlin Vladislav, de présenter non seulement l’historique de la religion musulmane à Moscou mais, également son importance et ce qu’elle représente pour le peuple russe.

Ils ont plus d’une centaine de personnes, composés des leaders religieux, étudiants, commerçants et autres issues de deux communautés à prendre part à un moment de partage avec le consul russe auprès de l’ambassade du Russie en Centrafrique Illin Vladislav. Ce moment de donner et de savoir a permis au consul russe de sensibiliser ces chrétiens et musulmans sur le taux considérable des musulmans russes qui représentent 20% de la population russe.

Durant cette rencontre, plusieurs problématiques et recommandations ont été soulevées. Que doit faire la Fédération de la Russie pour que les musulmans puissent faire confiance aux forces alliés russes en Centrafrique ? La Fédération de Russie est-elle prête à accorder des bourses d’études aux étudiants de la communauté musulmane d’aller étudier en Russie et revenir former leur compatriote ? Ces interrogations ont toutes reçues des réponses de la part du consul russe, le modérateur de ce rendez-vous.

Ce rendez-vous a permis aux responsables de la Fédération de Russie de connaître les attentes de ces populations suite aux nombreuses recommandations exprimées afin de répondre à leur besoin.

« Cette rencontre nous a permis de connaître certaines erreurs afin de les corriger. Le centre culturel russe est une plateforme, un cadre qui consiste à réunir les différents leaders communautaires de faire le brassage afin de surmonter les différences culturelles, linguistiques et sociales. Tel est le but de l’invitation de ces représentants communautaires à la maison russe. Ce qui m’a surpris c’est ce les Centrafricains ne savaient pas qu’il y’a aussi une forte communauté musulmane en Russie qui représente une partie importante de la avec 15 à 20% de la population ce qui est assez considérable », a précisé Illin Vladislav, consul auprès de la fédération de Russie.

Suite à la méfiance de certains Centrafricains à l’endroit des russes, le consul russe qualifie tout cela d’allégation non fondée et non justifiée.

« Je ne suis pas du tout surpris de la prise de position de l’opposition qui dit que les russes violent le droit des musulmans, mais ce sont des fausses nouvelles, des allégations non fondées et ce n’est pas justifiées. J’en suis sûr que dans la communauté russe, il y’a aussi des musulmans et elle ne peut pas avérer étant donné leur barrière linguistique», a-t-il conclu.

Le centre culturel russe est un cadre d’échange dédié à la formation, l’apprentissage de la langue russe et d’autres diversités culturelles. A côté, il y’a également l’ambassade de la Fédération de Russie qui accorde des bourses d’études aux étudiants Centrafricains sans distinction.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires