RCA: quand les barrières illégales et les tracasseries routières provoquent la flambée des prix du carburant

0
48

Par Prince Bouanga

Bangui 22 Décembre 2022-(Ndjoni Sango) : A la préoccupation des nombreux automobilistes et conducteurs de motos  qui trouvent exagérée la hausse des prix du carburant sur le marché noir alors que les prix n’ont pas bougé à la pompe, pour les vendeurs informels, ce sont  les tracasseries routières et les rackets des forces de l’ordre qui les obligent à augmenter les prix pour tirer un peu de bénéfices vu qu’ils perdent beaucoup d’argent à cause de ces pratiques.

En 3 jours, le prix du litre de l’essence et du gasoil qui était à 1000FCFA est passé à 1500FCFA chez les vendeurs informels. Pour les usagers des véhicules, motos et autres engins qui fonctionnent à base du carburant, cette hausse est incompréhensible et si les stations-services sont désertes et que ce sont des commerçants informels qui s’organisent pour ravitailler le pays, il n’en demeure pas moins que les spéculations de ces derniers jours  sont outrées et à la question de savoir qu’est-ce qui a bien pu causer ces spéculations, plusieurs raisons sont évoquées par les vendeurs.

En effet, les tracasseries routières, la surfacturation des taxes douanières et les rackets des forces de l’ordre sur les barrières illégales font non seulement perdre de l’argent aux vendeurs qui doivent augmenter les prix pour tirer un petit bénéfice mais causent  aussi  une rupture de stocks dans les approvisionnements causant des pénuries par moment.

« Nous sommes conscients que les prix du carburant que nous vendons sont chers mais cela est causé par les tracasseries que nous connaissons dans le ravitaillement. Si le gouvernement peut nous aider en tirant les oreilles des agents de douane et de l’ordre sur les routes, les prix vont redescendre à 1000FCFA » a indiqué Ali Mahamat, un vendeur au Km5.

Hier, le premier ministre Felix Moloua lors de son interpellation à l’assemblée nationale a affirmé que son gouvernement continue de travailler pour stabiliser le ravitaillement du pays en carburant, pour les usagers, le plus urgent est de faciliter la tâche aux vendeurs informels vu que les stations sont fermées pour que le prix revienne à 1000FCFA.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires