RCA: un malentendu entre les jeunes de Yassimandji et les FSI, tourné au meurtre

0
106

Par Marly Pala

Bangui, le 23 décembre 2022—(Ndjoni Sango). Des postes de police installés au croisements des martyrs et Sica-Benzvi ont été brûlés par des jeunes mécontents, suite au meurtre d’un de leur, tué par un agent de la police, suite à un malentendu. L’incident a eu lieu dans les après-midi de jeudi 22 décembre dans le quartier Yassimandji, situé dans le 5ème arrondissement de la ville de Bangui.

Les altercations entre les conducteurs de moto-taxi et les forces de sécurité intérieure ne cessent de tourner au vinaigre depuis quelques temps en République centrafricaine. Ces malentendus sont souvent provoqués par, soit par le non respect des règles de conduite par les conducteurs, soit ces forces veulent arrêter les conducteurs illégalement.

Le cas récent est celui qui s’est produit dans le 5ème arrondissement de la ville de Bangui, notamment au quartier Yassimandji où un jeune a été abattu par un agent de police, suite à des malentendus entre les FSI et un groupe des jeunes. Lequel incident, les habitants dudit quartier se sont levés pour montrer leurs mécontentements, en ramenant le corps sans vie devant la Primature et en représailles, ces derniers ont mis le feu sur les postes de police, installés au rond-point des Martyrs et au croisement Sica-Benzvi.

Cet acte d’imprudence ayant entraîné la mort de ce jeune conducteur, vient s’ajouter à certains autres cas d’incidents qui tournent parfois au meurtre des civils, suite aux tirs à balles réelles d’armes, en vue de dissuader la foule. Pour le moment, l’enquête sur cet incident suit son cours.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires