Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

«Le FPRC traitera la Minusca comme ennemi de la paix en RCA» Noureidine Adam

Par Erick NGABA

Noureddine Adam leader du mouvement rebelle FPRC

Noureidine Adam leader du mouvement rebelle FPRC

Bangui 16 février 2020—(Ndjoni Sango): « Le 1er Vice-Président du FPRC, le Général Noureidine Adam dénonce fermement cette partialité de la MINUSCA et, par voie de conséquence, traitera désormais la Minusca comme belligérant et ennemi de la paix en République Centrafrique », indique un communiqué du FPRC. Cette dénonciation du FPRC est relative aux affrontements ayant opposé les éléments armés du FPRC à ceux de la coalition rebelle RPRC/PRNC/MLCJ, dont la partialité et le rôle ambigu de la Minusca ont fait révolter la population des villes de Birao et Ndelé à l’est de la RCA, théâtres d’affrontements.  

Les affrontements armés ont éclaté depuis jeudi dernier dans la ville de Birao à l’Est de la RCA, entre les groupes armés FPRC et la coalition RPRC/PRNC/MLCJ. Dans ces affrontements, le FPRC se dit victime de la Minusca.

« Le 1er Vice-Président du FPRC, le Général Noureidine Adam, informe l’opinion publique nationale d’être victime, ce matin, le 16 février 2020, des tirs des militaires de la MINUSCA qui, sur ordre du Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU lui-même et de Son « Chief of Staff », combattent aux côtés de la coalition RPRC/PRNC/MLCJ contre le FPRC » explique le communiqué du FPRC signé 16 février 2020 par Noureidine Adam.

A travers ce communiqué, le 1er Vice-Président du FPRC exprime son regret sur le jeu double de la MINUSCA face à cette situation.

« La Minusca, plutôt que de veiller à la protection de la population civile victime de l’épuration ethnique concoctée et mise en œuvre par ses protégés, autrement dit la coalition RPRC/PRNC et MLCJ, se met au service des intérêts des Etats qui, en agitant et en emblématisant les ethnicités, profitent du chaos de la conflictualité en République Centrafricaine », regrette Noureidine Adam.

En dénonçant la partialité de la Mission onusienne en RCA, le FPRC déclare désormais la Minusca comme belligérant et ennemi de la paix en République Centrafrique. Ainsi, le FPRC appelle la population de Birao en particulier, et de toute la RCA en générale, à se révolter contre la Minusca.

« Le 1er Vice-Président du FPRC, le Général Noureidine Adam, demande la population de Birao de se lever comme un seul homme, comme la population de Beni, contre le désormais ennemi de la paix : la MINUSCA qui, sous la casquette de facilitateur, s’adonne cyniquement le plaisir de torpiller l’APPR-RCA et veut maintenir indéfiniment les populations de Birao et, par ricochet, les centrafricains dans les camps des déplacés », poursuit le communiqué.

Le FPRC et le MLCJ sont des groupes signataires de l’accord de paix du 6 février 2019. Depuis fin 2019, les deux groupes s’affrontent sous l’œil impuissant des casques bleus de la Minusca dans la région.