Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: tête-à-tête de Catherine Samba Panza avec le président Touadera

Par Erick NGABA

le chet de l'Etat centrafricain, Faustin Archange Touadera et l'ancienne présidente de transition Cathérine Samba-Panza@photo La Renaissance
le chet de l’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadera et l’ancienne présidente de transition Cathérine Samba-Panza@photo La Renaissance

Bangui 19—(Ndjoni Sango) : L’ancienne présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba Panza a été reçue le vendredi 17 janvier 2020 en audience par le Président de la République, Faustin Archange Touadera, au palais de la Renaissance. L’accord de paix, la sécurité et la réconciliation nationale ont enrichi les échanges entre les deux personnalités de la République centrafricaine.

Pour prouver son engagement à apporter son soutien au processus de paix en RCA, l’ancienne Présidente de la transition était allé échanger avec le Président de la République sur des questions d’intérêt national.

Ils ont échangé sur la mise en œuvre de l’accord de paix du 6 février 2019 entre le gouvernement et les 14 principaux groupes armés, le statut particulier des anciens chefs de l’État, la sécurité et la réconciliation nationale en République Centrafricaine.

Catherine Samba Panza a fait savoir que la situation que vit le pays nécessite la mise en œuvre d’une volonté politique, notamment celle des différents acteurs de la crise qui se sont engagé pour une issue de sortie définitive.

De son avis, ces principaux acteurs doivent respecter l’accord qu’ils ont librement signé au nom de la paix.

« Le centrafricain aspire à vivre dans la paix et dans la sécurité, pour cela il est important que tous les acteurs de la scène politique nationale contribue à un apaisement du climat politique », a-t-elle martelé.

L’ancienne Présidente de la transition qui a dirigé la RCA de 2014 jusqu’aux élections présidentielle et législative de 2015-2016, est reçu par le président Touadera, une semaine après le passage l’ex président de la transition, Michel Djotodia au palais de la Renaissance.

Dans ce processus de la pacification de la République centrafricaine, il est une impérieuse nécessité pour tous les acteurs de la crise centrafricaine, notamment les anciens chefs de l’Etat, d’appuyer le gouvernement à sortir le pays de l’impasse.