Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : sensibilisation sur l’occupation illégale des voies publiques au 4ème arrdt de Bangui

Par Marly PALA

Les représentants de Search for Common Ground avec les habitants du 4ème arrondissement de Bangui lors de la sensibilisation sur la voie publique@photo SFCG

Bangui 25 février 2020— (Ndjoni Sango): Le Comité Local de Paix et de Réconciliation du 4ème arrondissement de Bangui, appuyé par l’ONG Search For Common Ground, sensibilise les habitants de ladite localité sur l’occupation illégale des voies publiques dans la ville de Bangui. Cette rencontre d’échanges a eu lieu le vendredi 21 février à la mairie du 4ème arrondissement de la ville de Bangui en présence des membres dudit comité et des autorités locales.

Cette journée de sensibilisation vise à informer les habitants, environnants les marchés de Boy-Rabe, Gobongo, Tekpa et Fouh sur le danger de l’occupation anarchique des voies publiques dans la ville de Bangui.

Une manière de recadrer les commerçants et les conducteurs de taxi-moto sur les normes de l’occupation et stationnement anarchiques sur les voies publiques selon Blondel Zaledh Mbeti-Banga, responsable des jeunes dans le CLPR du 4ème arrondissement

« L’occupation anarchique bat le record dans le 4ème arrondissement. C’est dans cette optique que nous avons décidé avec les notables et les autorités locales, par l’appui de l’ONG Search For Common Ground, sensibiliser cette population sur le danger que représente l’occupation illégale des voies publiques afin que cette situation puisse être résolue. Nous n’avons pas de miracles à faire à part travailler la main dans la main. Car l’union fait la force. Donc nous devons nous mobiliser pour remédier à ce phénomène », a-t-il expliqué.

Il a poursuivi que ce phénomène d’occupation illégale des voies publiques est de taille dans le 4ème arrondissement. Donc c’est un processus de longue haleine qui nécessite l’implication de tous les acteurs. Il a enfin appelé les responsables communautaires à une prise de conscience pour éradiquer ces fléaux.

Il convient de souligner que le phénomène des stationnements anarchiques et de l’occupation illégale fait toujours la une dans le quotidien du pays. Ces genres de sensibilisation s’avèrent nécessaires pour réglementer ce fait.