RCA: RMCC et CLSC appellent au respect des mesures barrières contre la Covid-19

0
314
Centrafrique-RMCC-Ndjoni-Sango
Les représentants des radios communautaires de Centrafrique et membres des partenaires à l'appui

Par Fiacre SALABE

Bangui 3 Juin 2020- (Ndjoni Sango) : Dans un communiqué conjoint rendu public ce mardi 2 Juin, le réseau des médias communautaires de Centrafrique (RMCC) et le collectif Sauvons la Centrafrique (CSLC), appellent les populations centrafricaines au strict respect des mesures barrières édictées par les autorités de Bangui, visant à lutter contre la maladie à Coronavirus. Le consortium des organisations RMCC et CSLC, saluent la détermination des partenaires comme l’Union Européenne d’appuyer le gouvernement à travers ce pont humanitaire acheminé en Centrafrique, dans l’optique de booter hors du pays, cette pandémie.

Le RMCC a rappelé sa responsabilité, consistant à faciliter l’accès à l’information de qualité aux différentes communautés tant à Bangui, qu’à l’intérieur du pays. C’est à travers de ce rôle déterminant qu’il appelle les populations centrafricaines au strict respect des mesures barrières, et leur collaboration avec les autorités sanitaires, pour l’identification et le suivi des cas avérés de la maladie à Coronavirus.

Poursuivant le communiqué, le RMCC appelle à la responsabilité de certains compatriotes qui ne cessent d’instrumentaliser l’opinion publique sur le pont aérien, acheminé par l’Union Européenne, visant à lutter contre la Covid-19 en Centrafrique.

Il appelle les populations à plus de vigilance car selon le RMCC, l’UE est l’un des partenaires qui apporte naguère, son appui indéfectible au côté du gouvernement centrafricain.

« Le pont aérien humanitaire établi avec la RCA n’est pas une astuce ou un moyen pour assassiner, de quelque façon que ce soit, le peuple centrafricain, mais plutôt une démarche de solidarité auprès du gouvernement, à l’instar de certains pays frères africains, pour apporter une réponse urgente  préventive  afin d’empêcher une expansion massive de la maladie qui serait intenable  pour notre système de santé et fatale pour la nation », lit-on dans le communiqué du RMCC.

Pour le RMCC, les actions de l’UE en République Centrafricaine doivent être soutenues, pour le peu qu’elle reste la première institution à répondre aux sollicitations d’appui du pays à divers égards.

Même son de cloche émis par le collectif Sauvons la Centrafrique (CSLC), qui demande pour lui au gouvernement, non seulement de généraliser les tests, mais aussi de procéder à l’isolement et au suivi des personnes infectées.

Selon le communiqué, les responsables du CSLC proposent aux autorités un soutien économique aux personnes vulnérables, en offrant gratuitement les moyens de protection comme masques, gèles hydrologiques et bien d’autres.

De son côté, le CSLC n’a pas épargné certains partenaires traditionnels comme la France, les  Etats-Unis,  la Chine et la Russie pour  tous les appuis multiformes qu’ils ne cessent d’apporter au gouvernement centrafricain.

« Le Réseau réitère enfin son appel à la prudence et à la responsabilité de chaque compatriote quant au sérieux de cette pandémie qui avance dangereusement sur le sol national et aux allégations médiatiques hypothétiques, susceptibles de susciter un scepticisme gratuit vis-à-vis des partenaires crédibles du pays, ce qui pourrait entraîner de malheureuses conséquences », a conclu le communiqué du RMCC.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments