RCA : pourquoi l’UNDP de Michel Amine rallie le clan Touadera à la présidentielle ?

0
699
Centrafrique-UNDP-MCU-Ndjoni-Sango
Signature d'accord politique entre la plateforme Bê-oko et l'UNDP au siège du MCU à Bangui @photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 5 octobre 2020—(Ndjoni Sango) : L’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès de Michel Amine a décidé de rejoindre la plateforme Bê-oko, une plateforme politique de 52 partis et associations politique qui soutiennent la candidature de Faustin Archange Touadera à la présidentielle du 27 décembre 2020. Qu’est ce qui a motivé ce ralliement ?

C’était le 30 septembre dernier au siège du parti MCU à Bangui que l’UNDP et la plateforme Bê-oko ont signé un accord politique en présence des cadres politiques de différents mouvements. Cet accord certifie le ralliement du parti UNDP dirigé par Michel Amine, à la plateforme Bê-oko. Décidément, ce parti va soutenir la candidature du Chef de l’Etat  Faustin Archange Touadera, à la présidentielle qui s’approche.

Qu’est-ce qui justifie la décision de l’UNDP à soutenir Touadera à l’élection présidentielle ?

L’on peut dire tout d’abord que l’UNDP n’irait pas présenter son candidat à la présidentielle de fin de 2020. Son candidat, Michel Amine, président fondateur, qui vit à l’extérieur du pays serait frappé par le code électoral qui exige à tous ceux qui désirent être candidats à la présidentielle devraient résider au pays un an avant la date de la tenue du scrutin.

Ensuite, les cadres de l’UNDP ont, le jour de la signature de l’accord politique avec la plateforme Bê-oko, justifié la décision s’aligner derrière la candidature du président Touadera.

« L’UNDP a accepté de signer une alliance avec la plateforme Bê-oko pour cette écheance électorale qui constitue une étape importante pour notre jeune démocratie. C’est suite aux réalisations menées par le président Touadera que nous avons de joindre sa politique pour la reconstruction de notre patrimoine qui est la République centrafricaine », a argumenté Ela Emery qui a signé cet accord politique au nom du UNDP.

La signature de cet accord stimule les chances du candidat du MCU et de la plateforme Bê-oko à la présidentielle, Faustin Archange Touadera, face aux leaders de l’opposition qui iront à la présidentielle en ordre dispersé.

A travers la politique de la main tendue, le président Touadera se fait rallier pour obtenir un second mandat à la magistrature suprême de l’Etat.

Selon certaines indiscrétions, le parti RDC de Zanga Kolingba serait dans la dynamique de soutenir Touadera à la présidentielle du 27 décembre 2020.

3 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires