« Je veux bâtir avec vous un Centrafrique fort, uni, ambitieux et solidaire » F. A Touadera

0
469
Centrafrique-Touadera-Centrafrique
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera à Nola

Par Erick NGABA

Bangui 6 octobre 2020—(Ndjoni Sango) : Le président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, a réitéré son engagement à poursuivre les efforts du relèvement du pays. C’est au cours du premier congrès ordinaire son parti le MCU tenu du 24 au 26 septembre dernier à Bangui, qu’il a déclaré sa détermination à développer la RCA qui a connu des moments de troubles ayant freiné l’élan de son développement. 

« Je veux bâtir avec vous un Centrafrique fort, uni, ambitieux et solidaire ; un Centrafrique tourné vers la modernité en vue de son émergence et de sa puissance à long terme », c’est sous ces termes que le président Touadera s’est exprimé devant les militants et sympathisants de son parti Mouvement Cœurs Unis (MCU).

Bientôt cinq ans à la tête de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, a mesuré les lourdes tâches à accomplir pour sortir le pays du gouffre. Car, le pays est profondément affaissé et qu’il faut la détermination et une réelle politique afin de redonner l’espoir au peuple centrafricain meurtri.

« Au cours de ce quinquennat, j’ai pu parcourir toute la République Centrafricaine du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. J’ai pu mesurer l’ampleur et la profondeur de la crise centrafricaine.

Au cours de ces missions à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, j’ai entendu les cris de douleur de mes Compatriotes. J’ai enregistré leur crainte de me voir abandonner le pays entre les mains des démagogues, des va-t’en-guerre, de ceux qui veulent conquérir ou reconquérir le pouvoir de l’Etat pour satisfaire des intérêts égoïstes ».

En acceptant d’être candidat pour la seconde fois à la présidentielle du 27 décembre 2020, le président Touadera s’engage à affronter ce nouveau challenge afin de poursuivre les œuvres de la reconstruction et du développement de la République Centrafricaine.

« Je suis profondément pénétré de la gravité du devoir qui m’incombe et vous pouvez croire que je n’y faillirai pas. Aujourd’hui, je mesure le chemin parcouru, la délicatesse de la mission et ma rage de continuer à faire davantage pour que ce peuple meurtri retrouve définitivement le chemin de la paix, la sécurité, la concorde nationale et le vivre ensemble. Vous le savez, je suis toujours animé d’un seul idéal : bâtir la République Centrafricaine dans la paix et l’unité nationale », a-t-il renchérit.

En appelant à l’engagement et à la solidarité du peuple centrafricain, le président Touadera s’engage à parachever le processus de mise en œuvre de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation du 6 février 2019. Par ailleurs, il a mis en garde ceux qui entravent ce processus de paix.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires