RCA: trois membres du mouvement 4500 arrêtés lors de sit-in contre le prix de la carte d’identité

0
1070
Centrafrique-police-Ndjoni-Sango
Une patrouille de la police centrafricaine

Par Grace NGBALEO

Bangui 13 octobre 2020 –(Ndjoni Sango) : Les activistes Adrien Koudou- Zalia, Géovanni Damandji et Mike Biliwen du Mouvement 4500 (M-4500) sont arrêtés et conduits au Commissariat Central ce mardi 13 octobre dans la matinée.

Très tôt ce matin, le mouvement 4500 devrait tenir un sit-in devant la Direction de Service de Police Judiciaire(DSPJ) contre la société de confection de la Carte Nationale d’Identité(CNI) AL-MADINA.

L’initiative du Mouvement 4500 est de contraindre l’entreprise à respecter la loi des finances  2020,  notamment, son article 9 fixant le prix des documents sécurisés voire celui de la CNI à 4500f CFA alors que AL MADINA fait payer à 6750F.

C’est ainsi que, ce matin, alors qu’ils se trouvaient au rond-point Barthélemy BOGANDA pour se conduire à la DSPJ où siège AL MADINA, ces trois activistes parmi les autres ont été arrêtés  par la police et conduits au Commissariat Central.

Le refus de la société AL MADINA d’obtempérer  à la loi y compris à la décision du tribunal administratif  du 7 septembre dernier, déclarant irrecevable et illégale la hausse des prix des documents sécurisés fait couler beaucoup d’encre et salive.

Parmi les indignations, on note celle du député de Mongoumba, Thierry VACKAT qui a traduit cette  société devant la justice. Nombre de Centrafricains  aussi considèrent cet acte comme de l’arnaque de la part de AL-MADINA avec la complicité du gouvernement.

«  Je veux ma carte d’identité nationale à 4500f pas 6750F », tel est le mot d’ordre du sit-in de M-4500  qui a mal tourné.

3.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments