« Les instructeurs Russes continueront à former les FACA» Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des affaires étrangères

0
1476
Maria-Zakharova-ndjoni-sango-centrafrique
Maria Zakharova, Porte-parole du ministère russe des affaires étrangères

Par Leïla MBONGUI

Bangui 5 février 2021—(Ndjoni Sango) : Le 4 février, la porte-parole du Ministère russe des Affaires Etrangères Maria Zakharova, a commenté la situation en RCA dans le contexte des dernières élections et de l’intervention des pays occidentaux.

Maria Zakharova a noté que la Russie était préoccupée par le maintien en République centrafricaine d’une situation sécuritaire difficile, qui s’était considérablement aggravée à la veille des élections générales du 27 décembre 2020.

Les activités de la MINUSCA et des partenaires internationaux de Bangui, dont la Russie, ont été saluées. Zakharova a souligné que les autorités centrafricaines avaient réussi à assurer les conditions du vote et à déjouer le scénario le plus dangereux.

Elles ont empêché les groupes armés illégaux qui se sont retirés de l’accord Politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine du 6 février 2019 de s’emparer de la capitale de la République centrafricaine, Bangui.

« Malheureusement, après la proclamation des résultats des élections générales, la violence n’a pas diminué. En janvier, des militants de la Coalition des patriotes pour le changement ont effectué des attaques contre quelques zones adjacentes à Bangui, qui ont été repoussées avec succès. Des attaques sporadiques de groupes armés contre des agglomérations, des postes de l’armée, ainsi que des troupes de la Mission de l’ONU, des convois humanitaires et des civils continuent de se produire, principalement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Est du pays. Depuis l’aggravation de la situation en RCA en décembre 2020, 7 casques bleus ont été tués», a déclaré Maria Zakharova:

La représentante officiellle du Ministère des affaires étrangères russe a noté que les combats déclenchés par les groupes rebelles avaient un impact négatif sur l’activité économique régulière de l’Etat. Les groupes armés illégaux taxent illégalement la population locale et les opérateurs économiques.

Maria Zakharova a également commenté le soutien russe à la République centrafricaine:

«Comme vous le savez, la Russie, en réponse à la demande des autorités centrafricaines, a envoyé 300 instructeurs supplémentaires dans le pays pour former les militaires de l’Armée Nationale qui assuraient la sécurité à la veille et pendant les élections générales, ainsi que quatre hélicoptères Mi-8 avec des équipages et du personnel technique. Compte tenu des souhaits de Bangui officiel, ainsi que des affrontements en cours entre les troupes régulières de la RCA et les militants, la partie russe a décidé de retenir provisoirement ce groupe dans le pays

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments