RCA : que pense le citoyen lambda quant à son équipe de football qui bat de l’aile ?

0
764
Les fauves U20 centrafricains

Par Thomas KOSSI

Bangui 19 février 2021—(Ndjoni Sango) : Pour nombre de pays africains, le football devient le sport phare de leur unité. Le Centrafrique, pour la première fois, participe à U20 en Mauritanie. Devra-t-on se réjouir ou se mécontenter d’une telle participation ?

La forte joie qui anime le pays qui se veut sportif avant tout, c’est la joie extrême de participer pour la première fois à cette retrouvaille continentale. Comme rien ne dit que tout était préparé sur un plat en or pour accueillir les Fauves en compétition, les résultats obtenus jusque-là, ne favorisent guère le sommeil du pays. Par deux fois, les poulains de Ngato sont les premiers à marquer le premier but de match du jour. Et puis,  comme le dira si bien l’entraîneur des athlètes, « le but égalisateur … ».

Misérable maladresse pour le compte de ces « Bleus » qui allaient, on s’en doutait, donner le meilleur d’eux-mêmes pour magnifier la forte capacité de ces apprentis sorciers. Ils entraient pour la première fois dans l’histoire sportive africaine. Et combien leur gloire ne serait pas porter au firmament s’ils réalisaient le hyper top de volonté !

Dommage par ailleurs, si le Centrafrique va de recul en recul, étant donné que ses efforts ne touchent jamais à sa fin. Réussira-t-il un de ces quatre matins à voler de ses ailes valides et corpulentes, si les ancêtres des vieillards se mêlaient au jeu ?

Croyons-y comme l’Afrique entière y pense et il est fort possible que la crête se mette un jour sur notre tête pour chanter la soif d’avoir trop attendu. Des amis du continent ont vraiment pensé la même chose, et puis le vent leur a ouvert la véritable voie qui leur donne aujourd’hui le sens de la logique.

En 2021, la République centrafricaine faisait sa sortie d’échec. Que sera l’entrée de jeu du même pays quand on viendra à soulever ses onze joueurs du sol de compétition pour les glorifier ? C’est pourquoi, attendons de voir ce que sera cette date parce que le football aura grandi et les Centrafricains hautement édifiés en athlétisme. Courage donc !

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments