RCA: le gouvernement et la banque mondiale inaugurent le bâtiment de la cellule interministérielle de filets sociaux

0
52
cellule-interministerielle-ndjoni-sango-centrafrique
Les membres du gouvernement centrafricain et le présentant de la banque mondiale @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 28 février 2021— (Ndjoni Sango): Le gouvernement centrafricain et la Banque mondiale, comme le bailleur financier, ont inauguré le bâtiment du secrétariat technique de la cellule interministérielle des filets sociaux. Mise en place par un arrêté du premier ministre Firmin Ngrébada, la cellule permet au gouvernement centrafricain de coordonner l’ensemble des activités au profit des personnes vulnérables en RCA. 

C’est en présence du représentant résidant de la Banque mondiale à Bangui, Han Fraeters, et de quelques membres du gouvernement que le premier ministre Ngrébada, a procédé samedi dernier dans l’enceinte du ministère de l’action humanitaire, à l’inauguration de ce modeste bâtiment abritant la cellule interministérielle des filets sociaux.

Placée sous l’autorité du chef de gouvernement dont le secrétariat technique est assuré par le ministère de l’action humanitaire, cette cellule est composée de six ministères dont les ministères de l’économie et du plan, de la promotion de la femme, de la santé et de la population, des finances et du budget, de l’enseignement primaire et secondaire, de l’agriculture, de l’élevage, du travail et de l’emploi.

La cellule vise à coordonner l’ensemble du programme aux profits des communautés affectées par le conflit, la pandémie et la catastrophe naturelle.

« Le gouvernement va désormais à travers cette cellule coordonner l’ensemble des activités de filet sociaux et veiller à une couverture plus équilibrée des zones et populations touchées par la précarité. C’est pourquoi, il est important que tous les acteurs du domaine se conforment aux directives du gouvernement en la matière définie dans l’arrêté du premier ministre portant création de la cellule interministérielle de filets sociaux », a déclaré la ministre centrafricaine de l’action humanitaire, Virginie Baïkoua, dans son discours.

La mise en place de cette cellule s’inscrit dans le projet PACAD mis en œuvre par le ministère de l’action humanitaire sur financement de la Banque mondiale à hauteur d’environ 9 milliards de francs CFA, au profit des communautés vivant dans la précarité.

« Ce financement appuie le gouvernement à développer ses propres capacités pour gérer ces transferts monétaires à travers un système robuste et fiable, pierre angulaire d’une stratégie de protection sociale. Ce bâtiment a été réhabilité avec les fonds du projet PACAD, exactement dans ce but. Ces fonds serviront pour les transferts aux plus vulnérables de la société, ceux qui ont été victimes des crises, comme les inondations, la pandémie ou les déplacements à cause de l’insécurité. Ils fourniront un nouvel élan aux communautés touchées », a fait savoir le représentant résidant de la Banque mondiale à Bangui, Han Fraeters, dans son discours.

Pour le premier ministre Firmin Ngrébada qui a présidé la cérémonie inaugurale de ce bâtiment, la mise en place de la cellule interministérielle va permettre de résoudre les difficultés liées à la coordination des interventions de différents acteurs œuvrant dans l’assistance aux personnes vulnérables en République centrafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments