RCA: les chefs d’Etat de la région des grands lacs prennent acte de la démarche du président Touadera sur le dialogue républicain

0
106
CEEAC-ndjoni-sango-centrafrique
Les chefs d'Etat et gouvernement de la région des grands lacs

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 21 avril 2021—(Ndjoni Sango) : Réunis en deuxième Mini-Sommet de la CIRGL à Luanda, le 20 avril 2021 sur la situation politique et sécuritaire en RCA, les Chefs d’Etat de la région des Grands Lacs ont pris acte des principes directeurs de la feuille de route vers un dialogue républicain. La réaction des Chefs d’Etat  et de gouvernement des Grands Lacs intervient à la suite d’une large consultation que mène le Président Touadera avec les forces vives de la nation sur le format dudit dialogue.

Quelques jours après l’annonce d’un dialogue républicain faite par le Président réélu de la Républicain centrafricaine, le Chef d’Etat Faustin Archange Touadera a sitôt, entamé une consultation à toutes les couches sociales de son pays. L’objectif recherché de cette consultation vise à définir le format et le cadre de ce dialogue tant réclamé par les partis politique d’opposition.

Cette démarche menée par le Président centrafricain ces derniers temps, n’a pas échappé au contrôle des Chefs d’Etat et du Gouvernement de la conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), consacrée à la situation politique et sécuritaire en République centrafricaine.

« Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont pris acte des principes directeurs de la feuille de route vers un dialogue Républicain et encourage au respect de ces principes, afin de permettre la réussite du dialogue républicain », peut-on lire dans le communiqué final de cette réunion et ont insisté sur le renforcement de la souveraineté de l’Etat par le respect de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale de la RCA.

Par ailleurs, les Chefs d’Etat et du Gouvernement se sont félicités de la résolution 2566 (2021), du 12 mars, du Conseil de Sécurité des Nations unies sur la situation en République centrafricaine. Ils se sont engagés à poursuivre une mobilisation soutenue et coordonnée en vue de la recherche d’une solution pacifique à la crise centrafricaine, sous l’égide de l’Union africaine, conformément à l’Accord du 17 juillet 2017 qui a mis sur pied l’initiative africaine ayant abouti à la signature de l’APPR-RCA le 06 février 2019 à Bangui.

Dans ce communiqué final, les Présidents de la République de la CIRGL ont  déclaré avoir suivi l’évolution de la situation politique et sécuritaire en République centrafricaine, présentée par Faustin Archange Touadera, Président centrafricain. Ils ont réitéré leurs félicitations au Président réélu de Centrafrique pour les efforts accomplis ainsi qu’à la MINUSCA et aux pays qui ont apporté un soutien salutaire à ce pays situé au cœur du continent africain.

Suite aux avis favorables des dirigeants de la CIRGL concernant les efforts déployés par les autorités centrafricaines pour le retour de la paix en Centrafrique, le Président Touadera s’est engagé à tenir informé les Chefs d’Etat et de Gouvernement, des conclusions des concertations en cours et de l’avancée du processus de paix initiée.

Il est à rappeler que le deuxième Mini-Sommet de Luanda intervient à la suite du premier qui s’est tenu le 29 janvier 2021, et à l’invitation de Joao Manuel Gonçalves Lourenço, Président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments