RCA: le nouveau bureau fédéral de basketball fait l’état des lieux des infrastructures sportives

0
95
Visite des locaux des infrastructures sportives par le nouveau bureau fédéral du basketball @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala         

Bangui 27 avril 2021—(Ndjoni Sango) : En vue de rendre compte des défis majeurs qui ruinent le basketball centrafricain, le nouveau bureau de la fédération centrafricaine de basketball a procédé à la visite des infrastructures sportives de la capitale. La visite de ces lieux a eu lieu le mardi, 27 avril dans les locaux du Palais de l’omnisports, puis du centre national de basketball Martin Ngoko.

L’équipe nationale centrafricaine de basketball est qualifiée à l’Afro-basket du mois d’août prochain à Kigali au Rwanda. A cet effet, il faut réunir toutes les conditions pour rendre à l’aise les athlètes qui iront défendre les couleurs du pays. C’est pourquoi, le nouveau bureau fédéral, élu le 20 mars dernier a envisagé faire le constat des infrastructures sportives en état de dégradation avancée afin d’en trouver des solutions.

A en croire Aimé-Serge Singha-Bengba, président de la Fédération centrafricaine de Basketball, cette visite vise à constater l’état des lieux de ces infrastructures sportives afin d’y remédier :

« Mon équipe et moi avions décidé ce matin de visiter les locaux sportifs du pays afin de constater ce qui ne va pas. Mais déjà à première vue, il y a un véritable travail à faire depuis le palais de l’omnisports jusqu’au centre Martin Ngoko. Car les parquets sont en état de dégradation avancée et il faut en faire face pour mettre nos athlètes dans de bonnes conditions avant leur participation au prochain afro-basket. La quasi-totalité des salles sont mises en location par l’Onasports, alors que cette structure est créée pour veiller au bon fonctionnement de ces infrastructures. Ce qui n’est pas le cas et on constate que les vestiaires sont complètement dégradés. Donc nous allons voir avec les responsables de l’Onasports pour procéder à la réhabilitation du Palais de l’omnisport. En ce qui concerne le centre national Martin Ngoko, nous ferons de notre mieux pour toucher les partenaires au développement et des investisseurs pour sa réhabilitation. Et pourquoi ne pas construire d’autres infrastructures sportives ? Nous veillerons à ce que le basketball centrafricain retrouve sa place d’antan », a-t-il promis.

Il convient de rappeler que cette visite d’évaluation du Centre national de Basketball Martin Ngoko et du Palais de l’omnisport intervient alors que ces deux grandes infrastructures sportives du pays sont en état de dégradation avancée et où la plupart des locaux de l’omnisport, servant des vestiaires pour les sportifs sont tous mis en location par l’Onasports et que ces athlètes filles comme garçons se changent à l’air libre ou encore dans les coulisses.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments