RCA: restitution au trésor public des frais d’une mission avortée par le ministre Pascal Bida Koyagbelé

1
459
Pascal Bida Koyagbelé, ministre des grands travaux

Par Mamadou NGAINAM 

Bangui 16 juin 2021—(Ndjoni Sango): Le ministre coordinateur des Grands travaux et des investissements stratégiques à la Présidence de la République, Pascal Bida KOYAGBELE, a restitué le lundi dernier 11 550 000 FCFA au Trésor public comme frais de sa mission avortée à Kigali au Rwanda. Un geste qui n’est pas passé inaperçu aux yeux du personnel du Trésor public qui tirent leur chapeau à cette personnalité pour sa loyauté envers l’Etat centrafricain.

C’est  une obligation qui devient comme une pilule dure à avaler, pour certains cadres de ce pays. C’est rare de voir dans le pays de Barthélémy BOGANDA, des fonctionnaires de l’Etat, restituer au Trésor public le reliquat ou les frais d’une mission annulée.

En tête d’une délégation de la cellule stratégique d’orientation et de suivi des grands travaux et des investissements stratégiques, qui devrait se rendre à Kigali au Rwanda pour une mission de travail de onze jours, hélas, le COVID-19 a imposé son rythme, occasionnant le report de ladite mission.

A cet effet, l’argent qui a été décaissé pour cette mission est automatiquement restitué dans son intégralité par le ministre KOYAGBELE au Trésor public, qui, en personne, a effectué le déplacement pour faire la décharge de ce fonds.

Joint au téléphone par la Rédaction de Ndjoni Sango, un haut cadre du Trésor public est étonné du décharge fait par ce ministre, qui selon lui, est un homme loyal et qui a l’amour de son pays.

« Cet exemple doit servir de leçon à certains compatriotes qui ne veulent surtout pas restituer les frais de mission décaissés par le Trésor public, frais de mission le plus souvent  annulés ou reportés. C’est un acte à saluer, et j’encourage ce digne fils du pays à continuer dans ce sens », a-t-il  témoigné sans froisser les récalcitrants qui continuent de noyer dans cette mauvaise pratique.

Or, après sa nomination par le Président de la République, le ministre Pascal Bida KOYAGBELE a déjà décroché, à l’intervalle d’un an, des divers projets avec certains pays amis de la République centrafricaine entre autres, la construction des chemins de fer Niala-Bangui et Bangui Kribi, la construction de 5000 châteaux d’eau et 20000 fontaines publiques pour alimenter la population centrafricaine en eau potable et la construction des champs solaires de 10MW soit 1 champ solaire par sous-préfecture.

Il est à rappeler qu’au mois d’avril dernier, le ministre KOYAGBELE a effectué une mission de travail à la Russie où il a eu à signer un chapelet de projets visant à reconstruire le pays détruit par les multiples crises militaro-politiques.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Judicael Ouikon-Dongongo
1 année il y a

👍👍👍