RCA: profanation de la tombe de l’ancien président David Dacko par les éléments de CPC

0
285
David Dacko ancien premier centrafricain

Par Mamadou NGAÏNAM

Bangui 20 juin 2021—(Ndjoni Sango) : Le 17 juin, des éléments de la CPC ont profané la tombe du premier Président de la République centrafricaine, David Dacko. La scène s’est produite dans le village de Makinda, vers 4 heures du matin, selon des sources locales.

A l’aube du matin du jeudi dernier, un groupe de rebelles de la CPC est arrivé au village Mokinda sur la route de M’baîki dans la lobaye. Sans crainte, ils marchent sur la tombe du premier président de la République centrafricaine, David Dacko, en profanant la sépulture. Les rebelles se sont ensuite enfuis par la suite dans la forêt, à en croire des sources locales. Les responsables sont actuellement recherchés par les forces de l’ordre se sont lancées à leur poursuite.

L’on ignore la motivation de cette barbarie des rebelles de la CPC. Cet acte témoigne de l’impuissance totale et du déshonneur des rebelles qui ne savent finalement pas quoi faire après l’échec de la prise de Bangui.

En plus de la guerre avec son propre peuple, les rebelles ont déclaré la guerre à l’histoire et à la mémoire de leur pays. David Dacko était un digne fils de la République centrafricaine, un homme d’honneur, un homme de parole qui a fait son temps au service du pays.

Les responsables de cet acte subiront nécessairement une punition méritée. Les citoyens de la RCA ne doivent pas oublier leur histoire. Les ennemis de la RCA veulent ramener le pays dans un passé colonial dont le pays a réussi à s’échapper grâce à des hommes comme David Dacko.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments