RCA: un stockage de mines et de missiles anti-aériens découvert par les FACA vers le village Bolambili

0
299

Par Mamadou NGAÏNAM

Bangui 15 septembre 2021— (Ndjoni Sango): Une autre découverte de cache d’armes par les Forces armées centrafricaines a eu lieu ce mercredi non loin du village frontalier Ngam-Ngam, un village du Cameroun, situé à proximité de Bolambili dans la préfecture de Mambéré-Kadéï en République centrafricaine. Cette fois-ci, c’est un stockage de mines improvisées et des missiles anti-aériens qui a été découvert dans  un camp des rebelles abandonné.

Selon des sources sécuritaires, c’est au cours d’une fouille approfondie d’un camp abandonné des rebelles par des soldats des FACA et des alliés russes. C’est dans l’une des huttes de ce village, sous un tas de chiffons, qu’un site de stockage de mines improvisées et de systèmes de missiles anti-aériens a été découvert.

Des questions se posent sur les provenances d’un tel armement dont la procuration est prohibée. Car, la République centrafricaine est sous embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité de l’ONU. Mais, cette interdiction de l’ONU n’empêche pas les rebelles de se ravitailler en armes de tout calibre. C’est pourquoi, les populations locales se demandent comment les groupes armes trouvent ces armes.

Comme certains leaders centrafricains ne cessent de dénoncer, la Minusca est aussi à l’origine des complots en République centrafricaine. Or, cette mission de l’ONU est dans le pays pour assurer la sécurité de la population et stabiliser le pays comme l’indique son mandat. Mais, malheureusement sur le terrain, les casques bleus font autres choses qui n’honorent pas les valeurs de l’ONU.

Grâce aux FACA soutenues par les alliés russes et rwandais, le pays retrouve petit à petit la stabilité. A travers des opérations de ratissages, les groupes rebelles de la CPC sont tous en débandades. Ils n’ont plus de forces. Mais, ces derniers temps, ces rebelles changent de tactique.

Ils utilisent des mines explosives qui ont fait beaucoup des victimes au sein de la population. D’après certaines informations qui circulent sur les réseaux sociaux, ces rebelles reçoivent des armes grâce aux casques bleus qui oublient leur mission principale en RCA.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires