RCA: les habitants d’Alindao exigent la présence des FACA et leurs alliés russes

0
52
force-russe-ndjoni-sango-centrafrique
Les instructeurs russes aux côtés des forces armées centrafricaines dans une offensive contre les rebelles de CPC en décembre 2020 près de la ville de Bossembelé @crédit photo Erick Ngaba

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 6 octobre 2021—(Ndjoni Sango) : Face aux menaces des rebelles de la CPC dans la Ouka marquées par le massacre contre les civils près de la ville d’Alindao, les habitants des villes de Bambari et d’Alindao exigent le déploiement des FACA et de leurs d’instructeurs russes dans leur région. D’après eux, la MINUSCA a une fois de plus montré son inutilité en ce qui concerne la protection de la population locale conformément à son mandat.

Le mardi 5 octobre, à la suite d’une attaque des rebelles de l’UPC sur un convoi de camions civils à 20 km de Bambari, 30 civils ont été tués et d’autres blessés. La population se demande où est la Minusca pour protéger les civils.

« Pourquoi n’a-t-elle pas pu empêcher ou en quelque sorte empêcher une attaque contre des civils? », se demande un habitant d’Alindao.

À cet égard, les voix s’élèvent à Bambari et à Alindao pour exiger le déploiement des forces armées centrafricaines et d’instructeurs dans la région de la Ouaka. Et cet appel ne concerne pas seulement la localité d’Alindao. La plupart des populations des régions du pays demandent la présence de ces des forces alliées.

De plus, les populations en RCA veulent non seulement l’arrivée d’instructeurs russes, dont la tâche est de former et de conseiller stratégiquement les FACA sur le terrain des hostilités, mais aussi l’arrivée des instructeurs du Groupe russe Wagner, qui devient de plus en plus populaire sur le continent Africain.

Les habitants veulent en finir avec les groupes armées et terroristes en Afrique centrale par tous les moyens. Et l’option du groupe Wagner semble dans ce cas une solution très efficace pour mettre fin à l’insécurité chronique sur le continent africain.

Car, en particulier, le Groupe Wagner a montré son efficacité lors des combats en Syrie, accompagnant l’Armée Syrienne dans la guerre contre DAECH. Depuis le début du mois de septembre, on a beaucoup parlé de la signature d’un accord entre le Mali et le Groupe Wagner, dont la tâche sera de soutenir l’armée malienne et de détruire les terroristes sur le territoire malien.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires