RCA: quel sort pour les groupes armés récalcitrants aux piloris ?

0
58
Des civils tués par les rebelles de la CPC à 10km d'Alindao

Par Thomas KOSSI

Bangui 12 octobre 2021—(Ndjoni  Sango) : Le 6 février 2019 marque la signature de l’accord de paix (APPR-RCA) en ce qui concerne le funeste malheur des groupes rebelles qui bouleverse le pays. Le Gouvernement et les 14 groupes rebelles ont apposé leur signature au bas du texte officiel. L’on se rend compte, en ces moments de recherche de paix, que des groupes armés font preuve d’indiscipline notoire vis-à-vis de la population qui n’attendait que cette situation pour vivre comme les autres par ailleurs ?

Des noms comme UPC et CPC montent en ces temps-ci à la traine, pour commettre les indiscutables énormités qui demeurent des prouesses inqualifiables mises à mort. Partout, les voix de ceux qui ont échappé à ce triste sort, lancent des pleurs, gémissements, recommandations, et douleurs pour demander d’arrêter ce qui n’est point possible pour la nation.

Alors qu’elle serait en train de batailler fort pour son développement, sa croissance, son mieux vivre, ces ridicules agents de nulle part seraient en train de court-circuiter le pas. Ils tuent, tuent, et tuent encore sans penser que la vie vaut extrêmement chère pour Dieu en premier lieu et les pauvres types comme nous-mêmes, ses créatures mortelles.

La contrée, du nord au sud, de l’est à l’ouest, au centre vital, tous les vivants disent en un seul écho : «  Que ces bandits indisciplinés aillent tous aux piloris » ! Car il est dit quelque part que seule la mort paie le pécheur incontrôlé et incontrôlable, assassin, impitoyable et assujettit  de  kir di. Tant, ces bougres qui ne connaissent pas l’Être-Suprême massacrent l’homme chrétien, le musulman, le païen et l’animiste.

C’est pourquoi, nous nous demandons matin, midi et soir, à quelle  divinité matérielle et/ou immatérielle croient-ils pour brandir cette noirceur de cœur  implacable ?

Quand on se rend compte de ce que Dieu a fait pour les humains, il se serait fâché un jour pour donner l’ordre de ne pas  laisser des hommes, femmes et troupeaux en vie. Excédé, Il a pris la ferme résolution d’éliminer tous ceux-là qui ne lui donnaient pas le respect voulu. Cette ferme décision ne peut-elle pas s’appliquer de nos jours ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires