RCA: lancement du projet « Masseka Bekou ti Beafrica » financé par le fond BEKOU

0
56
lancement du projet Masseka Bekou ti Beafrica

Par Kizer MAÏDOU          

Bangui 20 Janvier 2022—(Ndjoni Sango) : Lancement le mercredi 19 janvier à Bangui du projet Masseka Békou ti Béafrica pour la promotion de la paix, sécurité, réconciliation nationale et le renouvellement du contrat social entre la jeunesse et l’Etat. Les travaux du lancement de ce projet ont été lancés par le Ministre de la jeunesse, de l’éducation civique et des sports, Aristide Briand REBOAS.

Le projet Masseka Békou ti Béafrica financé par le fond BEKOU à hauteur de 1.000.000.000 de Francs CFA s’inscrit dans la ligne droite de la politique nationale de la promotion de la jeunesse deuxième génération (PNPJ-2) 2020-2025 et son plan opérationnel 2020-2023.

Il sera exécute sur deux axes prioritaires notamment la promotion de paix, de la sécurité et de la réconciliation nationale et le renouvellement du contrat social entre la jeunesse et l’Etat centrafricain.

L’objectif général de ce projet, d’une part, vise a accompagné le gouvernement à travers le ministère de  la jeunesse dans le processus de paix et de la réconciliation nationale. Egalement a appuyé des maisons des jeunes et de la culture dans les 10 zones cibles du projet, notamment : Bangui, Bimbo, Bégoua, Mbaïki, Sibut, Bambari, Bria, Bossangoa, Paoua et Bozoum.

D’autres part il ambitionne a appuyé le cadre de coordination entre la direction générale de la jeunesse et le Conseil Nationale de la Jeunesse Centrafricaine (CNJCA).

Le Ministre de la jeunesse, de l’éducation physique et des sports Aristide Briand REBOAS dans ces mots de circonstance marquant le lancement officiel de ce projet a interpellé les acteurs dudit projet a travaillé d’arrache pieds pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre de ce projet.

Il faut rappeler que le projet Masseka Békou ti Béafrica a été financé par le fond BEKOU exécuté par l’ONG Coopération Internationale (COOPI). Sa mise en œuvre s’inscrit dans le cadre de la 2nd génération de la politique nationale pour la promotion de la jeunesse (PNPJ-2) sera assurée par le Ministère de la jeunesse et des sports, le Conseil National de la Jeunesse Centrafricaine (CNJCA) et l’ONG URU.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires