RCA: chantage diplomatique de la France pour la libération de ses quatre mercenaires

0
183
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera et son homologue français Emmanuel Macron à Paris en 2018

Par Juste MBANGO

Bangui 24 Février 2021— (Ndjoni Sango): La réaction de la France a été si vite dès l’arrestation de ses quatre mercenaires qui ont voulu tenter à la vie du président Touadera à l’aéroport de Bangui.  Des chantage, pression et tapage diplomatique sont utilisés pour exiger la libération de ces suspects.

N’eut été la vigilance des forces de l’ordre centrafricaines pour détecter les quatre mercenaires français à quelques mètres du président Touadera, la RCA allait connaître le pire le lundi dernier. A bord d’un véhicule banalisé lourdement armé, ils ont été appréhendés et conduits au service d’investigation.

Aussitôt, la France a chargé une batterie de pression sur les autorités centrafricaines. L’ambassade de France à Bangui a été la toute première institution à sortir un communiqué pour condamner leur arrestation. Or, les suspects étaient présentés comme étant des membres du personnel de la MINUSCA. C’est quand même étonnant.

Comme dans son habitude, la France utilise un chantage diplomatique pour exiger la libération de ces mercenaires. La France a menacé de suspendre la délivrance des visages de l’espace Schengen aux autorités centrafricaines si les quatre légionnaires ne sont pas libérés.

Pour la France, la République centrafricaine demeure sa colonie qui doit continuer à se soumettre à ses ordres. Les autorités françaises savent pertinemment que ces mercenaires sont fautifs et ont dérobé aux règles de l’ONU. Mais, elles exigent leur libération comme si de rien n’était.

Or, les enquêtes préliminaires du procureur de la République centrafricaine ont trouvé certaines preuves de plan machiavélique contre la vie du président Touadera afin de mettre au pouvoir en RCA quelqu’un va exécuter tous les ordres de l’Elysée. Heureusement pour les Centrafricains, ce plan a été un échec.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires