RCA: une attaque à la grenade fait 8 morts et des blessés au village Lambi

0
389
Une victime de l'attaque à la grenade vers Lambi

Par Cyrille YAPENDE  

Bangui 29 mars 2022—(Ndjoni Sango): Une attaque à la grenade a ciblé un marché de Lambi dans l’Ombella Mpoko le 27 mars dernier. Le bilan de cette attaque fait état d’au moins huit personnes tuées et plusieurs autres blessées, selon des sources locales contactées par Ndjoni Sango.

D’après les informations recueillies auprès des sources locales, l’attaque a été perpétrée par des personnes armées, assimilées aux peulhs. Cet assaut à la grenade est lancé vers les 18 heures et vise un marché hebdomadaire, situé à 65km de la ville de Boali.

« Cette attaque est survenue à la suite d’un antécédent ayant opposé un groupe de jeunes armés de grenades et des éleveurs peuhls qui sillonnent le secteur avec leur troupeau. Hélas, on ne comprend plus rien, mais l’attaque nous a surpris avec les assaillants qui ciblent seulement un lieu public pour assassiner plusieurs personnes », a témoigné cette source sous couvert de l’anonymat.

Le bilan de cette attaque est lourd. Au moment de cette agression à la grenade, trois personnes dont un enfant et une dizaine de blessés transportés d’urgence à l’hôpital de Boali pour des soins. D’après une source hospitalière à Boali, une dizaine de blessés, quatre ont succombé à la suite de leurs blessures. En total, il huit personnes tuées.

« Nous avons enregistré 12 blessés, dont 7 graves. On a également enregistré un décès. Il s’agit d’un enfant de 7 ans qui a malheureusement succombé à ses blessures. Ajouter aux cinq morts précédents, le bilan s’alourdit », a affirmé le docteur Martin Zekana, médecin-chef de l’hôpital secondaire de Boali au micro de nos confrères du Radio Ndeke-Luka.

Au lendemain de cette attaque, un groupe des jeunes de Boali avec des fusils automatiques ont voulu se venger de la mort de 8 personnes tuées. Ils ont pris d’assaut les commerces des sujets peuls et tués d’entre eux, selon un gendarme à Baoli. Les forces de l’ordre, composées de la police et la gendarmerie sont intervenu, occasionnant des échanges des tirs d’armes dans la ville.

Cette situation a provoqué une panique généralisée dans la ville de Boali provoquant ainsi la fuite de la population. Pour le moment, le calme est revenu dans la ville avec les forces de l’ordre qui reprennent le contrôle général de la localité.

Cette nouvelle a « abasourdi », le député de Baoli, Firmin Ngrebada qui ne cache pas sa tristesse sur sa page facebook : « J’ai appris avec stupeur et profonde tristesse la nouvelle des tueries perpétrées hier soir par des hommes armés non identifiés à Lambi, une localité de la sous-préfecture de Baoli, occasionnant 6 morts et 10 blessés », a-t-il déploré avant de condamner cette attaque qui intervient peu après la clôture du dialogue républicain dont « l’un des objectifs visait le renforcement de la paix et la cohésion entre les communautés », a-t-il conclu.

Pour apaiser la tension née depuis la survenance de ce tragique événement, le député de Boali a prévu une réunion de crise ce mardi 29 mars dans sa localité, avec les leaders communautaires et les représentants des différentes communautés.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires