RCA: tête-à-tête de l’ambassadeur de Russie avec la cheffe de la Minusca

1
459
Tête-à-tête de la cheffe de la Minusca avec l'ambassadeur de Russie à Bangui

Par Erick NGABA

Bangui 23 Avril 2022— (Ndjoni Sango): La nouvelle représentante du secrétaire général de l’ONU à Bangui et cheffe de la Minusca, Valentine Rugwabiza, a été jeudi dernier par le nouvel ambassadeur de Russie à Bangui, Alexander Bikantov. Les deux diplomates ont de part et d’autres exprimé les préoccupations dans le cadre de leurs différentes missions en Centrafrique.   

Après avoir rencontré les autorités centrafricaines dont le président Faustin Archange Touadera, dès sa prise de fonctions mi-avril 2022 à la tête de la Minusca, la nouvelle représentante spéciale d’Antonio Guterres en Centrafrique a jugé important d’échanger avec le diplomate russe, qui lui aussi, a nouvellement, pris fonctions à Bangui.

Au de ce tête-à-tête, Valentine Rugwabiza et Alexander Bikantov soulignent chacun les buts de leurs missions en République centrafricaine.

La situation sécuritaire et les objectifs de la mission de maintien de la paix de l’ONU au stade actuel en RCA sont les principales préoccupations de la cheffe de la Minusca, au cours de ces échanges postés sur la page Facebook officielle de l’ambassade de Russie à Bangui.

Par contre, le diplomate russe, Alexander Bikantov, a clairement fait savoir à la représentante de l’ONU les deux points essentiels des préoccupations de la Russie en RCA.

Il s’agit là de la consolidation de la paix et de la stabilité dans le pays et la levée totale et sans délai de l’embargo qui fragilise les forces armées centrafricaines (FACA) dans leur mission régalienne.

Il faut souligner qu’à un moment donné, la tension a monté d’un cran entre Bangui et la mission de maintien de paix de l’ONU en RCA (Minusca) qui fait l’objet de nombreuses critiques dans le pays.

Alors, l’arrivée de la diplomate rwandaise Valentine Rugwabiza pourrait-elle changer les donnes?

4 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Alphonse
3 mois il y a

Ce n’est pas claire le point de vue de cette diplomate, qu’est-ce que ça veut dire la situation sécuritaire, en d’autres termes et que fait la MINUSCA envers ce point précis? Tout le monde est persuadé que la Minusca est loin d’être une force de paix, en raison de ses turputudes (accusant les faca et leurs alliés qui travaillent effectivement pour sécuriser le pays), et donc ses trahisons. Car elle est reconnue de connivence et coupable d’approvisionnement en mines, armes et munitions des rebelles. De plus, en quoi consistent les objectifs de la Minusca, il fallait les rappeler de manière… Lire la suite »