RCA: les députés élisent leurs deux représentants à la haute cour de justice

0
115
L'un des représentants des députés élus à la haute cour de justice @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 29 avril 2022—(Ndjoni Sango) : Les députés de la nation ont voté ce 29 avril 2022  deux de leurs collègues qui siègeront désormais à la Haute Cour de la Justice centrafricaine. Cette élection est présidée par le 1er vice-président de l’Assemblée nationale Evariste Ngamana qui a procédé à la désignation de leurs collègues éligibles à cette Cour.

Au total quatre-vingt-quatre (84) députés de la nation ont procédé ce vendredi à l’issue d’un vote au choix de leurs collègues qui vont les représenter à la Haute Cour de la justice d’ici le mois de mai prochain.

Ce vote intervient après un scrutin transparent qui a permis aux deux députés de remplacer les deux autres dont le mandat arrive en son terme.

A l’issue de ce scrutin, deux candidats étaient en lice à savoir, les députés Christiane Doraz Serefessenet de Bossangoa 2 et Dorothée Tiyangou de Bakala dans la Ouaka.

Après le vote des députés, la députée Doraz Serefessenet qui a eu 43 voix à remporter la manche sur son challenger qui a recueilli que quarante (40) voix.

En revanche, côté homme, le député Christophe Arsène Ouapou d’Ippy 2, seul candidat déclaré a été élu par acclamation par ses pairs.

Suite à sa brillante élection, la désormais future juge à la Haute Cour de Justice, une juridiction habileté à juger les hautes personnalités de l’Etat pour la haute trahison ne cache pas sa satisfaction à l’issue de ce vote.

« C’est un sentiment de joie, de fierté en tant que femme et femme juriste. C’est une Haute Cour de Justice qui traite les dossiers de l’Etat et mes pairs ont décidé ce jour de placer leur confiance en moi pour représenter notre institution, l’Assemblée nationale auprès de la Haute Cour de Justice », a déclaré Doraz Serefessenet .

Elle pense qu’aujourd’hui, la 7ème législature est en train d’apporter le changement dans le sens où, il faut, l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. « Les défis sont nombreux. Nos prédécesseurs ont déjà commencé à travailler. Là, je ne vais pas faire de miracle, je vais dans la continuité de la chose pour relever le défi et au moins représenter la République centrafricaine notre pays d’une manière éloquente au niveau de cette institution. Les défis sont nombreux, on verra au moment où on prendra effectivement le siège », a-t-elle conclu.

Ce vote intervient au moment où le mandat actuel des membres de cette Haute Cour de la justice prendra fin d’ici la fin du mois d’avril 2022, et les deux députés qui vont passer la main sont : Jean Claude Komia Sambia et Denis Modemadé.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires