RCA: la France soumet un projet de prolongation de l’embargo sur les armes à l’ONU

0
269
emgargo-ndjoni-sango-centrafrique
Vote au Conseil de sécurité de l'ONU

Par Basta BALOUWA

Bangui 28 Juillet 2022 – (Ndjoni Sango): Pendant que les autorités centrafricaines se battent jour et nuit pour la levée de l’embargo sur les armes à destination de la RCA pour équiper les Forces Armées Centrafricaines (FACA) pouvant leur permettre d’assurer la sécurité des populations civiles et maintenir la stabilité, la France mène une danse dangereuse contre la survie des Centrafricains. Car elle vient d’introduire ce jeudi 28 Juillet 2022 un nouveau projet de résolution pour la prolongation de l’embargo sur les armes en RCA.

En effet, la France vient de prouver aux yeux du monde entier en général et des centrafricains en particulier qu’elle est l’ennemi numéro 1 de la paix et de la stabilité en RCA avec la soumission au conseil de sécurité de l’ONU de son nouveau projet de résolution sur la prorogation de l’embargo sur les armes.

Ce nouveau projet de Résolution sur l’embargo en RCA sera soumis au vote aux membres du Conseil de Sécurité  ce Jeudi 28 Juillet 2022. Le projet proposé par la France est toujours en cours de débats entre les Etats membres du conseil.

Selon une source diplomatique à l’ONU, la session qui devait s’ouvrir à 10h, heure de New-York, est reportée à 15h heure New-York à cause de l’atmosphère de division des Etats membres sur ce projet de résolution pour la prolongation de l’embargo sur les armes, jugé arbitraire et injustifié.

Pour le peuple centrafricain, ce projet du maintien de l’embargo est une injustice qui vise uniquement les forces gouvernementales centrafricaines au profit des groupes armés et mercenaires qui sont dotés en armes par les initiateurs de ce projet macabre contre la RCA. Car, on voit clairement que la France à travers ce projet de prolongation de l’embargo, veut soutenir le renversement du pouvoir en place et mettre le chaos dans ce pays.

Autrement dit, pour faciliter leur plan machiavélique contre les autorités centrafricaines en particulier et la population en général, il faut maintenir l’embargo sur les Forces Armées Centrafricaines.

Les autorités françaises doivent comprendre que les centrafricains ne sont plus dupes. En voulant maintenir l’embargo en RCA, la France démontre qu’elle n’est plus un partenaire fiable et digne de la République centrafricaine puisqu’elle milite pour le chaos et l’instabilité.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires