RCA: les familles des personnes disparues à Boda bénéficient du soutien de CICR

0
26
Une bénéficiaire du soutien de CICR à Boda @crédit photo Kizer Maidou (Août 2022)

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 30  Aout 2022—(NDJONI SANGO) : A Boda, dans la préfecture de la Lobaye le Comité international de la Croix Rouge apporte son soutien aux familles des personnes disparues pendant le conflit en Centrafrique. A travers ce soutien, certaines familles des personnes disparues ont pu être appuyées pour vivre avec cette souffrance qui est de perdre un être cher.

Dans cette localité située à plus de 192 Kilomètre de la capitale Centrafricaine, 6 familles des personnes disparues sans laisser de trace reçoivent l’appui du CICR pour les aider à se remettre des difficultés économiques dues au conflit armé qui a secoué le pays. Car le conflit qui s’est déclenché en 2013 dans cette localité, a occasionné des disparitions au sein de cette communauté.

Plusieurs personnes sont portées disparues, sans laisser de trace. Leurs familles sont restées sans aucune de leur nouvelle. Une tristesse et un choc au cœur pour les familles qui ont tout perdu et sont parfois des victimes de marginalisation et de stigmatisation. Pour alléger leur souffrance due à la disparition de leurs proches, le CICR appuie ces familles dans les activités génératrices de revenus.

Un soutien qui a permis aujourd’hui non seulement à ces derniers de refaire leur vie mais également de faire face aux multiples difficultés qu’ils rencontrent.

« Après cette crise je suis restée les mains vides. Grâce à cet appui du CICR qui m’a permis de faire mon petit commerce et je suis en mesure de pouvoir refaire ma vie. Ce soutien a été pour moi une réponse à cette souffrance qui n’était pas facile au début. De part cet appui j’arrive un peu à me débarrasser de certaines pensées.», a témoignée AWA AYATOU qui est restée sans nouvelle de son mari depuis sa disparition.

Devant sa maison qu’elle loue, Abiba AHMADOU, 30 ans et mère de 3 enfants, tient une épicerie qui lui permet de payer son loyer et de prendre en charge ses enfants. Les revenus permettent également à Abiba AHMADOU d’envoyer une partie à sa mère afin de prendre soin de l’unique enfant à son grand frère dont elle n’a pas de ses nouvelles depuis 9 ans. A travers ce commerce Abiba souhaite augmenter son capital de commerce pour bien prendre soin de sa famille :

 « Je souhaite avancer encore dans ce petit commerce, les revenus vont me permettre de prendre en charge l’alimentation et la santé de ma famille. Prendre également soin de mes propres enfants et celui de mon frère dont je n’ai pas de ces nouvelles depuis le début de ces évènements. », a-t-elle souhaité.

De l’appui du Comité International de la Croix Rouge

Dès le début 2022, le CICR appuie certaines familles des personnes disparues en octroyant une enveloppe qui permet à ces derniers de mener des activités génératrices de revenus afin de soulager leur souffrance.

« Le CICR fait l’assistance en cash enveloppe directement aux bénéficiaires pour leur permettre d’exercer les activités génératrices de revenues que, eux même ont choisis. Cela dépend de chaque bénéficiaire, y’en a qui ont choisis pour la vente des produits de première nécessité, d’autres la vente de l’essence», a expliqué Marina KAMOT, spécialiste des marchés et de transfert monétaire au CICR.

Selon Marina Kamot, avant de bénéficier de cette assistance, les 6 bénéficiaires de cash enveloppe ont bénéficié d’une formation sur la notion de l’AGR et la notion de marketing. En d’autres termes, comment est ce qu’une personne doit vendre ses produits ?

Notons que ce projet qui a pour durée de 6 mois (de juin en décembre) peut être prolongé en appui avec le crédit rotatif, selon la spécialiste du CICR.

Par cette action le CICR souhaite à ce que les situations des familles des personnes disparues s’améliorent. Il faut noter que la problématique des personnes disparues est très répandue à travers le monde et c’est pourquoi, le 30 août de chaque année le monde marque cette journée pour attirer l’attention de la population planétaire sur le sort de ces personnes disparues et aussi de porter un regard sur la souffrance de leurs familles.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires