Afrique: la CEEAC se penche sur la transition tchadienne

0
76
Les chefs d'Etat et gouvernements de la CEEAC à Kinshasa

Par Prince Bouanga

Bangui 26 Octobre 2022-(Ndjoni Sango) : Face à la situation de crise que traversele Tchad, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale est en première ligne dans la recherche des solutions pacifiques à cette crise qui divise le peuple tchadien. A cet effet, un sommet extraordinaire des Chefs d’Etats de cette Organisation régionale s’est tenu hier à Kinshasa en vue de pencher sur la situation de ce pays.

Ils étaient trois Chefs d’Etat à savoir Faustin archange Touadera de la RCA, Dénis Sassou Nguesso du Congo et Mahamat Deby Itno du Tchad à se réunir autour du président Félix Antoine Tshisekedi, président en exercice de la CEEAC à Kinshasa.

Les autres pays quant à eux ont envoyé des représentants avec pour objectif de trouver des compromis entre les parties tchadiennes en désaccord et voir comment accompagner la transition dans ce pays.

Les Chefs d’Etat et les participants  aux discussions ont reconnu à l’unanimité la gravité de la situation suite aux répressions sanglantes des manifestants sortis à Ndjamena et dans certaines villes du Tchad le jeudi 20 octobre pour dénoncer la prolongation de la transition et le maintien du Général Mahamat Deby à la tête du pays.

Ce qui est un risque de fracture et de division entre les pays qui déjà vécu de malheureux épisodes de guerres civiles.A l’issu du huit clos des chefs d’Etat, ceux-ci ont désigné leur pair le Président Thisekedi, hôte du sommet comme facilitateur de la crise tchadienne.

« C’est une lourde responsabilité pour nous aujourd’hui de remettre sur les rails la transition au Tchad et de faire asseoir tous les enfants de ce pays frère pour s’entendent. Nous travaillerons à cet effet mais en tenant compte des aspirations du peuple tchadien et en suivant les principes de l’Union Africaine » a déclaré le président Tshisekedi.

Même si des organisations de la société civile en RDC et au Tchad veulent que les Chefs d’Etat de la CEEAC soient fermes envers le Président Tchadien, ceux-ci ont affirmé leur volonté à œuvrer pour que la stabilité de ce pays frère soit garantie et les tchadiens trouvent une issue pacifique à cette crise qui les divise.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires