RCA: vandalisme dans des établissements scolaires publics

0
40
Vue d'une salle de classe de l'école Kina dans le 3è arrondissement de Bangui @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Alfred YEMETCHIPA

Bangui 31 octobre 2022-(Ndjoni Sango): Certains établissements scolaires publics souffrent cruellement des mobiliers à cause des personnes malintentionnés qui font la déprédation des biens publics. Cette situation augmente le manque des tables bancs et des livres dans les écoles publiques.

Ces tables bancs installés dans les écoles destinées à améliorer la propreté pour une meilleure condition des études mais des personnes de mauvaise foi pillent ces biens publics pour les exploiter à d’autres fins.

Il faut souligner que des tables bancs neufs sont volés et vendus aux menuisiers qui trouvent un marché noir à leur avantage. Le plus souvent ces bancs neufs volés sont transformés en meubles de la maison pour être exposés sur les marchés.

Le gouvernement et l’UNICEF le meilleur partenaire sont fatigués à faire des dons aux établissements publics. Chaque année ces établissements bénéficient de nouveaux dons de la part des partenaires mais semblerait-il que ces dons possèdent des pieds voire des roues qui les conduisent à quelle destination, personne ne peut comprendre.

Non seulement des tables bancs mais il y a aussi les livres qui sont volés par certains professeurs revendus aux établissements privés et pire encore ces derniers sont vendus chez les vendeurs des vieux livres ambulants ou sédentaires.

Le gouvernement et les partenaires ont consenti des efforts en vue d’éduquer les enfants et faciliter leur socialisation mais les ennemis de la nation s’opposent à ces initiatives en posant des actes de vandalisme pour barrer la route au bien.

A ce sujet il y a une notion de contrôle qui manquer au sein des établissements scolaires publics. Ces derniers doivent mettre en place une politique qui leur permettra de veiller sur les biens réduire la fréquence du vandalisme.

Des paires d’yeux sont toujours braqués vers le gouvernement quand s’agit d’un problème. Les fonctionnaires demandent au gouvernement d’assurer ses charges régaliennes mais il faut que ces derniers prennent leurs responsabilités en posant des actes nationaux.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires