RCA: la France dans une manœuvre de renverser le régime de Touadera?

0
135
Mobilisation des militants de l'opposition en France

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 3 Novembre 2022—(Ndjoni Sango): En bras depuis quelques années, la France décide de renverser par tous les coups le régime de Faustin Archange Touadera, le président centrafricain qui constitue une graine de sable dans la botte de l’Elysée. Après avoir échoué sur tout le plan habituel de déstabilisation d’un régime en Centrafrique, la France compte désormais sur les leaders politiques et d’une frange de la société civile basés à l’extérieur du pays, pour déstabiliser le régime de Touadera.

Ces hommes qui nuisent à leur propre pays sans le savoir, se sont regroupés au sein du Bloc républicain pour la défense de la constitution (BRDC), du B16, et de 12 apôtres dont les principaux leaders résident en France. Avec le concours de l’Elysée, ceux-là qui cherchent par tous les moyens à nuire à leur pays pour leurs intérêts personnels, ont créé un gouvernement virtuel dit de transition.

Pour eux, il faut instaurer une transition politique en Centrafrique, alors que Faustin Archange Touadera dispose encore de 4 ans de son mandat à exécuter. Ce jeudi 3 novembre 2022 à Paris, ces vendeurs d’illusion prévoient une manifestation devant l’ambassade de la RCA pour annoncer leur régime de transition.

C’est juste une poignée de personnes à la solde de la France qui s’agitent pour déstabiliser leur propre pays. Car, leurs actions n’intéressent pas et ne vont pas dans l’intérêt de la population centrafricaine qui a ses attentes ailleurs.

Tout est clair qu’après l’échec de la rébellion pour renverser le pouvoir de Bangui et les multiples suspensions des aides internationales, Paris est aujourd’hui dans cette manœuvre pour explorer d’autres pistes de déstabilisation en Centrafrique. C’est qui est sûr, le peuple centrafricain dans sa majorité n’est pas prêt laisser son pays sombrer dans le chaos.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires