Manifeste contre les propos de la dénommée Mariame Tighanimine lors de l’émission « C se soir »

0
113

Vous voudrez bien trouver, ci-joint, un manifeste critique écrit par l’activiste Loubna El Joud, dans lequel elle retrace le parcours paradoxal de la supposée militante des droits de l’homme, Mariame Tighanimine, qui s’est acharnée contre la politique du Maroc, incluant la monarchie et les hauts responsables sécuritaires dans l’émission « C s soir ».

En visionnant un épisode de l’ émission française  » C ce soir », qui a eu lieu avant la rencontre de l’équipe nationale marocaine avec l’équipe nationale française lors de la coupe du monde 2022 organisée au Qatar, j’ai été vivement intéressée par les propos d’une certaine Mariame Tighanimine, auteure  et militante des droits de l’Homme paraît-il, d’origine marocaine, qui s’est acharnée contre la politique du Maroc, incluant la monarchie et les hauts responsables sécuritaires.

Partant du principe selon lequel la compréhension de l’autre passe par la contextualisation de ses positions, il est aisé de constater que le curieux parcours de la dame, en dit long sur la logique dont elle use pour alimenter  ses théories condescendantes, voire même méprisantes, envers son pays d’origine et envers ses origines d’une manière plus globale.

Loin de vouloir faire le procès de Mme Mariame Tighanimine, il existe néanmoins des questions qui nécessitent des réponses,  qui éclaireraient notre lanterne, espérons-le, et nous permetterait de mieux profiter de ses critiques et recommandations.

Née au Maroc, et élevée à Mantes-la-Jolie, elle « décide » de porter  le voile à l’âge de 11 ans, « comme sa mère, ses sœurs, et les femmes qui l’entourent » , elle fonde avec sa soeur  « Hijab & The city », un blog pour les femmes voilées  « , et  » Oumma TV » une émission postée sur le web, qui vise à mettre en valeur les principes des femmes musulmanes  et  « coquettes »  et ce en 2008.

En 2017… Hop, elle enlève le voile, sort un livre, qui s’avère être  » le récit d’un long processus d’émancipation qui l’a conduite à se délaisser de croyances et de systèmes de pensée devenus à ses yeux obsolètes »

Le délaissement de son système de pensée devenu obsolète, lui permet l’intégration d’un Master plus tard, et une inscription en Doctorat après.

Quel est le lien ?

Se demanderaient les bledardes que nous sommes, vivant sous l’emprise d’une supposée dictature tiers-mondiste !

Sa réponse est la suivante  :

«   J’ai aussi écrit ce manifeste pour répondre à une urgence. Celle de pouvoir abandonner des croyances et idées qui nous limitent, qui empêchent de faire de nous des humains rationnels, libres et en capacité d’affronter de grands problèmes contemporains. Nous vivons en effet une époque où nous faisons face à des défis environnementaux, sanitaires, économiques et sociaux de grande ampleur. Ce ne sont ni la magie ni la religion qui les règleront, mais la science, l’éducation et l’action politique.

Encore aujourd’hui, je paye le prix du voile car j’ai vu mes aînées ne pas trouver de travail à cause de celui-ci, et que j’ai fait des choix scolaires à partir de ce constat en amont, comme choisir une fac où je savais que je ne serais pas la seule voilée, ou arrêter plus tôt que prévu ma scolarité à l’université en me disant que de toute manière, on ne voudrait pas de moi sur le marché du travail qualifié. »

Scandalisée la bledarde que je suis, n’arrivera pas à capter que l’enseignement supérieur et l’accès au marché de l’emploi, en la France de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, dépend du délaissement du voile, qui selon Mme Tighanimine, constitue un obstacle réel !!!

Ce qui est d’autant plus suprenant, c’est que cette dernière trouve l’audace nécessaire et suffisante pour taxer le système marocain de dictature, alors qu’elle devrait et à mon sens, être encore plus fière d’être d’origine marocaine  que d’être française, car et aux dernières nouvelles, les études universitaires et le marché de l’emploi marocains  ne dressent pas comme critère de l’ascension sociale et de la recherche scientifique, le fait de porter ou non le voile, qui est considéré  comme étant  une liberté personnelle !

J’estime que le reniement de la religion musulmane et des origines , jugées   » Obsolètes » , car ne rimant pas avec l’ambition et  la quête désespérée de la reconnaissance d’une appartenance conditionnée par l’assimilation identitaire , s’insèrent dans une case plus globale, celle du Soul -business.

Des deals  qui se respectent autant que d’autres, du moment qu’ils relèvent de l’ordre du libre arbitre des uns et des autres, quant à l’usage de leurs corps, esprits ou plumes.

Néanmoins, il s’avère primordial d’éviter de se mettre sur la pointe des pieds pour prêcher l’honnêteté, quand on a baissé son froc !

Le Maroc est un pays qui concrétise l’interculturalité dans toute sa splendeur, les marocains  n’estiment pas être obligés d’abandonner leurs valeurs afin de mieux se faire pénétrer… Contrairement à d’autres.

Les leçons de  démocratie, des droits de l’Homme serviraient davantage  à ceux qui en ont réellement besoin, qui souffrent de difficultés quant à une intégration sociale, qui meurent d’envie d’être adoptés au point de « faire le beau », en reniant  leurs identités,  se dressant  contre les leurs…

Assis sur un canapé, arborant un air hautain, car pensant faire partie désormais des élus… Concrétisant

Le  » bâtardisme » identitaire dans une scène très pitoyable.

Au Maroc, on vote Madame.

Au Maroc, les services de sécurité sont tellement appréciés qu’ils ne se cachent pas comme des taupes !

Roi citoyen

Police citoyenne

Services de sécurité citoyens

On table sur l’ouverture, le partage, et la transparence nous, quand d’autres, bizzarement, préfèrent se cacher, alors qu’une liste PUBLIQUE les annonce comme  collaborateurs officiels… Ce qui est un peu marrant quand même ! 😅

Pour conclure…

Le  » Je me sens encore plus proche des joueurs de l’équipe nationale car ils sont bi-nationaux comme moi » sera plus opportun, s’il s’inscrivait dans la réciprocité, vous ne trouvez pas Madame ?

Pour ma part, je ne pense pas  que ces joueurs marocains, fiers de leur religion vous retournent le même sentiment de rapprochement…

Ils sont patriotes…eux

Attachés et fiers de leurs origines

Ils ont réussi tout en étant « différents »

Ils ont amené l’Autre vers eux, et ne se sont aucunement inscrits dans le reniement de leur religion, principes et valeurs…

Ils se sont affirmés

Quand d’autres se sont effacés

Reçus par sa Majesté

Exprimant leur attachement à la monarchie, leur gratitude envers leur pays…

Rien ne les lie à ceux qui cherchent à semer la zizanie, à la racaille et aux vendus.

Vive le ROI

Vive le PEUPLE

Force et honneur au MAROC 🇲🇦

Force et honneur à la PATRIE

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires