RCA: le commerce de friperie pour faire face au chômage des jeunes

0
25
Des vendeurs de friperie @crédit photo Jolidan

Par Jolidon Josiana TCHECKOE

Bangui 11 janvier 2023 – (Ndjoni Sango) : En République Centrafricaine, plusieurs jeunes se lancent dans des différentes activités génératrices de revenus (AGR) pour faire face au chômage et s’occuper de leur famille. Parmi ces activités dont on trouve le commerce des habits de friperie appelé souvent tu as combien. Ils sont nombreux ces jeunes vendeurs dans les quatre coins du pays, la rédaction de Ndjoni Sango a rencontré quelques-uns du croisement BENZ VI dans le 5ème arrondissement de Bangui.  

Les vendeurs installent leurs marchandises sur les tables à long pied, devant une foule constituée des jeunes femmes, hommes, des vieillards et des adolescents. Ils proposent au public les prix différemment comme si c’est un jeu de l’amusement.

Un vendeur, Arthur Ngaossé fait croire comment ça fonctionne, « d’abord on prend le vêtement et donne un prix comme ça, maintenant les gens d’en bas proposent des prix différents et on vend à la personne qui propose un meilleur prix. C’est comme un jeu de cache-cache »a-t-il-expliqué

Pour Dévasté Pounaba, c’est un commerce qui lui plait et lui donne son pain quotidien «  Je suis fière de ce que je fais, car  le commerce « tu as combien »  m’apporte de l’argent et je paye mon loyer, les études de mes enfants. Et j’ai l’habitude de dire souvent que il n’y a pas de nuisible travail sauf le vol ».

Il faut dire que, beaucoup de jeunes d’aujourd’hui ne veulent pas rester les bras croisés. Nombreux sont ceux qui se battent pour avoir leur pain quotidien. Et ces jeunes vendeurs souhaitent que la paix règne sur toute l’étendue du territoire national pour leur permettre de bien mener les activités génératrices de revenu.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires