RCA: le groupe Castel finance les groupes armés, selon un ex-combattant de l’UPC

0
137
manifestation de la MOCAF à Bangui

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 19 janvier 2023–(Ndjoni Sango): Les réactions n’ont pas tardé à tomber contre le groupe français Castel suite aux avœux du chargé des opérations de l’UPC du chef rebelle Ali Darassa d’avoir financé la rébellion en RCA. Face à cette situation, plusieurs activistes ont montré leur mécontentement ce jeudi devant la direction géniale de Castel à Bimbo et dans d’autres endroits de la capitale centrafricaine.

Une manifestation de grande envergure a eu lieu ce matin dans les différents arrondissements de Bangui contre la filiale du groupe Castel, la MOCAF, producteur de la bière et autres produits en Centrafrique. Sur ces banderoles brandis par les activistes, on peut lire «Castel terroriste, Castel apporte la mort, Castel dégage de notre territoire ».

Dans cette vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, le soi-disant Hassan Guenderou, a démontré de toute pièce comment est-ce que le groupe Castel finance le terrorisme en Centrafrique. En réparant et donnant également les moyens financiers et logistiques aux différents groupes rebelles à l’exemple de l’UPC, en échange de la protection de son usine de production du sucre à Ngakobo en Centrafrique.

« Dans ces derniers temps, il y’a beaucoup de journaux qui parlent de l’implication et l’appui du groupe français Castel dans le financement des troupes rebelles. Je viens vous affirmer que cette entreprise répare, ravitaille en carburant et donne aussi de l’argent à Ali Darassa, chef rebelle de l’UPC. Les autorités centrafricaines doivent ouvrir les yeux sur ce que fait cette société qui continue de financer les groupes rebelles dans l’objectif de déstabiliser le régime de Bangui. C’est injuste ce que fait la société Castel qui achète des armes en provenance du Soudan afin de réarmer les rebelles », a avoué Hassan Guenderou, général et chargé des opérations de l’UPC.

Selon les constats faits, ces manifestants cassent et versent par terre la bière Mocaf. Des hurlements contre le groupe Castel, prouvent à suffisance que les centrafricains en a marre de cette société qui alimente les groupes armés afin de défier l’autorité de l’Etat.

Il est temps que les hauts dirigeants puissent prendre des mesures pour poursuivre en justice le groupe Castel suite à son implication dans la déstabilisation de la RCA et les crimes commis.

Ces manifestations se sont aussi déroulées à Marabena; En face du station au Lycée des Martyrs; Au point zéro et autres.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires