« RCA vision 2050 », enfin un projet de développement à long terme

0
450
Centrafrique-Bangui-Ndjoni-Sango
Vue partielle de la ville de Bangui

Par Junior NGAMA

Bangui 3 septembre 2020—(Ndjoni Sango) : Désormais, la République Centrafricaine intègre la dynamique des pays émergeants. Un projet dénommé ‘’Etude Nationale Prospective – RCA vision 2050’’ (ENP-RCA vision 2050), porté par le Gouvernement centrafricain et soutenu par le PNUD et la Banque Mondiale, vient d’être initié dans ce sens. Il a été présenté à la presse lundi par le Ministre du Plan et de l’Economie,Félix Moloua.

Pour le membre du gouvernement, ce vaste chantier du prospectif est une approche dont le principal mérite est d’aider un groupe à mieux se poser les bonnes questions et à structurer sa réflexion collective. « Voulons-nous que le monde change avec nous, sans nous ou contre nous? », s’est-il interrogé, donnant ainsi le ton à ses compatriotes de définir eux-mêmes la vision pour le futur de la RCA pour les 30 années à venir.

L’Etude Nationale Prospective est ce processus qui permet de projeter la République Centrafricaine dans un avenir meilleur et souhaité. « Sa réalisation est une exigence pour remettre notre pays sur la trajectoire du développement humain durable, ce dont elle a droit comme tout autre pays du monde », poursuit le Ministre Moloua.

La vision à long terme de la RCA est de « devenir un pays émergent, bâti sur une économie diversifiée, durable et harmonieusement répartie sur le territoire national, un Etat moderne ouvert sur le monde, attaché à une éthique et à l’innovation technologique », précise la note conceptuelle de l’ENP.

À ce titre l’ÉNP est à la fois une nécessité et une volonté, appelée à devenir un état d’esprit au niveau national.

L’ÉNP « RCA Vision 2050 », se veut une initiative politique stratégique et de grande importance. Elle démontre que le pays est entre les mains d’un leadership visionnaire, qui cherche à mobiliser le peuple autour d’un devenir pensé et souhaité par tous, un leadership qui entend donner aux Centrafricains le cadre consensuel de construction de la RCA de demain et de son positionnement sur l’échiquier régional et mondial.

Elle se veut en outre un legs stratégique sur les plans politique, économique, social et culturel au pays, ainsi qu’aux générations actuelles et futures du peuple de la RCA.

En effet, depuis son accession à l’indépendance en 1960, la République Centrafricaine (RCA) a élaboré et mis en œuvre plusieurs plans et programmes de développement.

Ces plans et programmes avaient, entre autres, comme objectif global, la réduction de la pauvreté à travers la promotion de la croissance, le développement des secteurs productifs tels que l’agriculture, la foresterie, les industries, les services, etc.

Malheureusement, les acquis de ces efforts ont été rabotés depuis le début des années 90 par de multiples crises sociopolitiques et militaro-politiques qui ont atteint leur paroxysme en 2013.

Même les nouveaux programmes tels le RCPCA et l’APPR-RCA obtenus à Bruxelles et à Khartoum, ne s’inscrivent pas dans une stratégie de long terme.

C’est pourquoi, avec l’ENP, toutes ces initiatives ainsi que celles qui suivront devront s’inscrire dorénavant dans la Vision à définir et qui servira de boussole pour un Centrafrique moderne et comptant parmi les Etats-Nations en 2050.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments